Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Demande d'adoption... | Page d'accueil | Vous faîtes quoi samedi??? »

30/10/2006

Starfuckeuse!!!

Depuis toujours, je souffre de cette terrible pathologie que l’on je nomme : TOS pour troubles obsessionnels de la séduction.

medium_200216650-001.jpg

J'aime les challenges, les défis et ne renonce jamais face à une cible, a fortiori lorsqu’elle se montre résistante, mon imagination se retrouve exacerbée avec pour seule mission : réussir à l’attirer, lui faire baisser la garde et la laisser tomber à mes pieds.

Ce que les autres nomment l'amour correspond à la guerre pour moi. Tout n'est que rapport de force, un rapport dans lequel il est impensable que je n'obtienne pas le dernier regard, le dernier mot pour finalement assister fièrement à la victoire de mes assauts face à la défaite de ses réticences. En fait, elles finissent toutes par tomber amoureuses quel que soit leur âge. Souvent beaucoup plus âgées, je m’adapte, je fascine, j'intrigue, je suscite l’admiration puis la passion.

podcast

La nature m'a faite jolie (en toute modestie !) et moi j'ai construit le reste. Toute ma vie j'ai choisi mes occupations dans le but de plaire d’abord à mes parents, à mes enseignants, à mes amis, à mes collègues, tout n’a toujours été qu’un rapport de séduction de ces études brillantes à ma situation actuelle en passant par la pratique du sport à outrance pour ne pas privilégier l’esprit au corps, pour me sculpter un corps comme vitrine. Je crois que tout dans ma vie n'a été motivé pour atteindre un seul objectif : leur plaire à tous!medium_200318506-001.jpg

Mon regard comme arme, je deviens redoutable. Je peux être la plus entière des amoureuses mais cela ne dure qu’un temps, un tout petit temps, un instant le plus souvent. Je me lasse très vite comme si le plaisir d’avoir séduit n’était pas aussi intense que le désir de conquérir. Séduire, jouer, plaire devient une véritable boulimie, je ne suis jamais rasasiée, j’ai besoin de ce bonheur lyophilisé.  En fait, moi qui me moquais, il n’y a encore pas si longtemps, je ne suis pas si loin de la Starfuckeuse caricaturée par Rhoff :podcast

Où que je sois, je joue, je séduis et ce quelle que soit la personne en face de moi. (ça ça veut dire que même les moches vous avez votre chance !). J’en veux pour preuve samedi dernier où vêtue de ma petite tenue de marathonienne émérite bien près du corps, la tenue est Adidas, l’athlète est fait main, l’humilité en sus!

 

Après avoir ravagé les cœurs de dizaines de couples, entendue autant de sifflements que lors d’un OM-PSG et recueillie des compliments à faire pâlir Clara Morgane (wais mais Clara, t’as qu’à faire du sport, non mais du vrai pas que du hummmmmm-hummmmmm). Me voilà, à proximité de « La closerie des Lilas » à deux pas du Jardin du Luxembourg quand, tout à coup, j’aperçois l’homme de ma vie à ma droite. Réflexe de séductrice née, je souris, cligne de l’œil et lance un bonjour monsieur dans la foulée. Nous attendions bien patiemment que le feu medium_pan77794.jpgpasse au rouge pour pouvoir enfin traverser. Il me rend mon sourire l’air ravie et la mine enjouée : « Quelle foulée, je suis admiratif ». Bon là, je vous épargne le passage où, je fais preuve d’humilité : oui, je fais un peu de sport le dimanche (et l’ensemble des autres jours) pour me détendre (et remporter le triathlon que je prépare). Ses yeux après m’avoir parcourus de la tête aux pieds en ralentissant à mi-chemins. « Vous avez le visage aussi fin que celui d’une poupée et les jambes sculptées telle une gazelle, j’envie la personne qui partage votre vie ».  Vous pouvez lire et relire la phrase précédente, personnellement ça fait 20 fois et je ne me lasse pas. Je m’aime, je m’aime, je suis sincèrement désolée pour vous de ne pouvoir être moi !). Bon là, c’est à moi de jouer, soit, je sors un truc marrant et je me fais remarquer, soit je sors un truc marrant très, très vite et je me fais remarquer, soit je lui montre ma sangle abdominale pour l’achever. J’aurais peut-être dû privilégier la 3ème possibilité, mais non, j’ai lancé : « Ahhhhh, Michou, si j’avais 2 ans de moins !!».

 

Quoi??? Je suis pas une tombeuse, honnêtement ? Jalousie mise à part les filles, c’est pas le mari idéal Michou??? Noooooooon. Oui, c’est vrai, mais à part son âge, son attirance pour les hommes, son dentier légèrement décollé à droite, il est pas beau gosse tout de même mon Michou ? Non, toujours pas ? Ben, en tout cas gentleman, il m’a invité à l’inviter à prendre un café et plus si affinités, comme un café ET un Perrier. En fait, là je viens de me rendre compte que je n’ai pas du tout pris le bon exemple. Parce que je sais pas si vous avez déjà couru avec le petit pantacourt et le petit tricot de peau associé mais il y a une seule poche toute petite et en général, je mets mes clés au cas où j’aurais envie de rentrer chez moi… Et du coup, je n’ai pas de liquide, pas de CB, pas de chéquier, pas de brosse à cheveux, pas mon Vanity, pas de déo (parce qu’après 2h de course, je devais pas avoir que les jambes d’une gazelle, une petite odeur de je viens de passer 20 ans dans la jungle à plus de 600 km de tout point d’eau) et aussi point de stylo, point de morceau de papier et même pas une petite carte de visite. Alors mon idylle avec Michou a finit comme elle avait commencé sur un passage piéton.



J’ai continué de courir. Pour ne pas le voir partir…

21:30 Publié dans Hommage | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : sexe, blog, gay, séduction, politique, Sarkozy, Ségolène

Commentaires

Bah, t'en fais pas pour Michou .... Dis toi qu'il aurait fait tâche à côté de la déco du salon !!! C'est pas facile de s'assortir avec tout ce bleu ....

Écrit par : koyotte | 31/10/2006

Bah, t'en fais pas pour Michou .... Dis toi qu'il aurait fait tâche à côté de la déco du salon !!! C'est pas facile de s'assortir avec tout ce bleu ....

Écrit par : koyotte | 31/10/2006

J'aime bien ta modestie (...), tes refèrences (OM-PSG et Clara Morgane... excellent) et j'aime bien te lire (meme si je laisse pas souvent de comm) ;-)

Écrit par : 4largo | 31/10/2006

ca les rend tous dingues, ils se bavent dessus, ils éructent, ils bafouillent, yaka voir ci-dessus et arrête de foutre les photos que tu piques dans le courrier de ta grande soeur, on t'a démasqué, Robert !

En même temps, être si belle et a ce point vouloir devenir Sînziana, il va falloir penser à un budget psy dans un avenir proche.

Écrit par : pavlov | 31/10/2006

Chez Adidas, ils font des petites merveilles que tu attaches autour de ton poignet (que j'imagine fin, presque gracile). Tu peux y glisser un trousseau de clefs (assez volumineux) et quelques billets de cinq ou dix euros. L'effet reste assez sport, un brin rock'n'roll. Et pendant ta course, nul tintement de ferraille agaçant qui viendrait perturber ton rythme. Moi je cours à Vincennes. On y fait moins de rencontres, certes, mais le terrain offre un champ des possibles illimité (fond, demi-fond, dur, tout-terrain, fractionné et tutti quanti). Allégresse garantie.

Écrit par : artie | 01/11/2006

... "que je viens de dépasser Artie"... L'Amazone, mon petit chou — je me permets cette familiarité car je te trouve bien présomp(tueuse) —, personne ne dépasse Artie sur quelque terrain que ce soit. Je mesure exactement 8 centimètres de plus que toi et ne m'étendrais donc pas sur ma prodigieuse foulée aguerrie par des années de pratique et complétée judicieusement par la natation (mon papillon est à se damner et mon crawl presque parfait ; je tente actuellement de copier le battement crawl de Manaudou. Pas évident mais terriblement efficace). Pour en revenir à Vincennes, c'est un très bon terrain de jeux où tu peux varier les parcours à loisir et confirmer plus que jamais l'étymologie du mot athlète (repousser les limites, toujours). Le Luxembourg à côté a vraiment des allures de charmant petit square avec mini-golf inclus (au demeurant parfait pour les touristes et autres joggeurs. Je crois qu'on les appelle comme ça, ceux qui tournent en rond pendant des plombes en ahanant)
Bien à toi.

Écrit par : artie | 02/11/2006

Après le bleu, le noir ... On entre à grand pas vers l'hiver, il faut que tu te trouves des couleurs chaudes pour ne pas te donner mauvaise mine !!!

Penche plutôt pour ramener Carlos avec toutes ses couleurs (doudoudisdonc !) ! Mais attends que je ramène mes meubles chez toi pour que l'on décide ensemble de la couleur des vêtements des personnes que tu veux ramener à la maison .... Ca sert à ça un papa après tout ...

Écrit par : koyotte | 02/11/2006

> Artie: Ahaahah, ça fait des années que je n'ai pas autant ri. C'est marrant, je n'aurais pas dit "présomptueuse", réaliste m'aurait paru bcp plus adapté.
Non, mais tu crois quoi? Je me tape pas 2h de natation par jour (oui t'as bien lu par jour) pour que le 1er venu vienne m'expliquer qu'il réussit à relier péniblement les 25mètres qui séparent les parois de son bassin-école. Laisse moi deviner, tu nages à Joséphine Baker ou tu as carrément opter pour la pataugeoire de Pailleron? Allez soyons sérieux, même avec mon Pull-Boy et sans Plaquettes, je te mets 20 longueurs mon pauvre petit Artie...
En ce qui concerne la course, je cours à une moyenne de 13-14km/h pendant 2 heures, 4 fois par semaine. Et si j'ai une si jolie tenue noire, c'est juste pour porter le deuil de ceux qui ont tenté de me dépasser. Tu vois mon petit Artie si un jour, nous sommes amenés à courir ensemble, tu as plus de chance de voir mon petit popotin s'éloigner que de me dépasser (ce qui en soit peut être une bien belle consolation!).
Allez, Artie continue à t'entraîner et puis peut-être qu'un jour qui sait, tu atteindras mon niveau (l'espoir fait vivre)...

> Koyotte: Ah oui, Carlos j'y avais pas pensé! Mais, il risque pas de prendre un peu de place??? Non, je veux du rouge, j'hésite entre Rika Zaraï et Anne Roumanoff! Je ne serai pas chez NOUS, les 2 WE qui viennent, mais commence à t'installer, fais comme chez toi! Juste, Foot +, c'est obligatoire??? Si oui, je ramène K-Maro, à la maison, fais gaffe, je suis en pleine crise d'adolescence!

Écrit par : l'Amazone | 02/11/2006

Et puis d'abord, je ne suis pas ton petit Artie. Je suis la grande artie. Tu participes aux prochains championnats de France en juin 2007 ? Tu nages dans quelle catégorie, chérie... Je suis au CNP, passe me voir à l'occasion (quoi que tu fasses, ma médaille sera toujours plus grosse que la tienne et je ferais toujours pipi plus loin que toi, mais jamais dans la piscine). J'arrête, car je suis belle joueuse, même si... deux heures de natation par jour, ça ne veut rien dire. Tu devrais le savoir, si tu es vraiment nageuse.

Écrit par : artie | 02/11/2006

Hop, hop, hop toi là bas !!!!

Je suis son papa, son manager, son protecteur, son gourou, l'homme de sa vie, son idole (et j'en passe pour faire court) alors pas touche à ma petite !!!

Pour toute demande de défi concernant :
- la lutte greco-romaine (ou en maillot dans la boue selon les points de vue) ;
- les courses de voitures ;
- les blind-tests sur les plus grands tubes chantés par la Star Ac' ;
- les coucours de séduction, drague, sifflage à la sauvette et autres ;
- et, en règle générale, pour tout ce qui la concerne de près comme de loin (de préférence de loin d'ailleurs !!!!).

Adressez vos demandes à http://koyotte-world.hautetfort.com.

Faut tout faire ici !!!

Écrit par : Koyotte | 02/11/2006

Message bien reçu, papa de l'Amazone.

Écrit par : artie | 02/11/2006

Merci mon petit papa chéri, mon super-héros, celui qui m'a tout donné (et à qui j'ai tout pris!) mais c'est comme une impression que je me fais où tu essaies (un tout petit peu) de profiter de la situation??? Bon, je veux bien le combat dans la boue, les concours de séduction et autres mais quand même pas la course de voiture!

Pardon Artie, j'ai cru que t'étais un homme. Sans doute parce que tu as eu la faiblesse de penser que tu pouvais me battre. Non, je fais pas les championnats de France, je m'entraîne directement pour remplacer Laure aux JO! (Je commence le triathlon, c'est tout). Qu'est-ce que ça peut me faire que tu sois au CNP (hein, c'est quoi ce truc???), moi ma banque, c'est la BNP et alors je me la raconte pas pour autant! Tu vois la différence entre toi et moi, c'est que toi, tu es une belle (ça reste à prouver!) joueuse tandis que moi, je suis une gagneuse voire une tueuse (d'égo). 45 morts par jour, rien que dans ma ligne sur un mois c'est plus que le génocide au Rwanda! Tu vas où? Vallerey, Blomet ou Berlioux? A moins que 25mètres ne te suffisent, petite joueuse!!!

Écrit par : l'Amazone | 02/11/2006

Le CNP, c'est le Club des Nageurs de Paris (Piscine Roger le Gall, très bonne équipe de triathlon). Il est vrai que je suis fair play et que j'aime la compétition que je pratique depuis des lustres (je te parle d'un temps où tu n'étais qu'une étincelle dans les yeux de ton papa). J'enquille tous les deux jours à 7 heures du matin mes 4500 mètres (parfois 5000 mais c'est délicat en semaine) avec quelques camarades sous les vociférations d'un entraîneur éructant (dans un bassin de 50, of course) mais suis tout de même plus interessée par la beauté du geste et la technique que par la performance bien que mes temps (400 nage libre et 200 pap') puissent être considérés comme plus qu'honorables. Ce qui me vaut de décrocher quelques médailles en passant et d'être équipée des plus belles épaules de l'Est parisien (je ne franchis jamais l'autre rive). Mais surtout ce qui fait de moi une belle (si si) sportive pour le moins détendue et décontractée du gland. Aussi, n'ai-je pas compris cette agressivité subite (et subie) alors que je te proposais simplement d'accessoiriser ta tenue d'une pratique petite bourse design à lier à ton poignet délicat. Alors oui, très certainement, tu es une tueuse. Et je crois que c'est définitivement de ton âge.

Écrit par : artie | 02/11/2006

Hey mais vous avez que ca a faire de comparer la taille de vos mollets ou la carrure de vos épaules !!!!

Moi je dis que ca mérite un petit défi !!!

En tant que Don King (sans la coupe de cheveux !) junior, je me propose d'organiser cela. A vous de choisir vos armes ...

Écrit par : koyotte | 03/11/2006

Papounet, tu peux aller où tu veux, c'est moi que tu dois surveiller pas l'inverse!

Ah Papa, j’ai bien peur que ça ne finisse comme ça : quand la dame, dis allez petite va jouer avec des gamins de ton âge. Ce qui me porterais les larmes aux yeux et je courais me réfugier dans tes bras pour ne plus me faire rabrouer par madame Artie. Et puis toi, tu me consoleras en séchant mes larmes, tout en me serrant très, très fort contre toi (comme je te sens bien dans le personnage!) et en me disant qu’il faut laisser le temps au temps, qu’un jour, je ne serais plus la plus jeune où que je sois. Qu’un jour même les stagiaires n’auront pas 3 ans de plus que moi. Et moi, je te dirais, oh papa, merci, merci d’avoir été tjrs là pour moi. Tendrement, ta main droite s’approchera de mon visage, où les larmes auront séchées, et avec ton index, tu dessineras doucement, tout doucement, un sourire. Tu saisiras ma main encore frêle sur laquelle tu déposeras un de ces innombrables baisers tel un pétale de rose qui viendrait effleurer la peau finement dorée de ton petit oiseau des îles adoré. Ton regard cherchant le mien, tu auras ces mots qui resteront à jamais gravé dans ma mémoire et mon cœur : « Bon maintenant que t’as fini de chouiner ma petite, tu fonces t’entraîner et tu vas me défoncer cette Artie, d’accord ? ». Face à toute cette délicatesse, je n’ai pas su résister, je t’ai dit « oui, papa, bien papa Don King ».
Madame Artie, je ne doute pas de vos capacités et suis admirative devant vos 200 mètres papillon. C’est 200 mètres d’un coup où vous vous arrêtez un petit 1/4h chaque 50m! Je nages très bien en crawl mais je crois que définitivement, nous ne jouons pas dans la même catégorie. Mais qui sait peut-être qu’en grandissant et mûrissant surtout, j’améliorerais mon papillon. Et puis qui sait peut-être qu’un jour j’aurais l’occasion de vous croiser à Emile Anthoine, à Saint Germain, à Mourlon ou à Blomet, nous avons déjà les mêmes horaires…

Écrit par : l'Amazone | 03/11/2006

Dieu que j'aime les relations cordiales et pacifiées. Oui, oui, l'Amazone, peut-être un matin...
En tout les cas, bon vent à vous (embrassez votre papa pour moi).

Écrit par : artie | 03/11/2006