Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2006

Starfuckeuse!!!

Depuis toujours, je souffre de cette terrible pathologie que l’on je nomme : TOS pour troubles obsessionnels de la séduction.

medium_200216650-001.jpg

J'aime les challenges, les défis et ne renonce jamais face à une cible, a fortiori lorsqu’elle se montre résistante, mon imagination se retrouve exacerbée avec pour seule mission : réussir à l’attirer, lui faire baisser la garde et la laisser tomber à mes pieds.

Ce que les autres nomment l'amour correspond à la guerre pour moi. Tout n'est que rapport de force, un rapport dans lequel il est impensable que je n'obtienne pas le dernier regard, le dernier mot pour finalement assister fièrement à la victoire de mes assauts face à la défaite de ses réticences. En fait, elles finissent toutes par tomber amoureuses quel que soit leur âge. Souvent beaucoup plus âgées, je m’adapte, je fascine, j'intrigue, je suscite l’admiration puis la passion.

podcast

La nature m'a faite jolie (en toute modestie !) et moi j'ai construit le reste. Toute ma vie j'ai choisi mes occupations dans le but de plaire d’abord à mes parents, à mes enseignants, à mes amis, à mes collègues, tout n’a toujours été qu’un rapport de séduction de ces études brillantes à ma situation actuelle en passant par la pratique du sport à outrance pour ne pas privilégier l’esprit au corps, pour me sculpter un corps comme vitrine. Je crois que tout dans ma vie n'a été motivé pour atteindre un seul objectif : leur plaire à tous!medium_200318506-001.jpg

Mon regard comme arme, je deviens redoutable. Je peux être la plus entière des amoureuses mais cela ne dure qu’un temps, un tout petit temps, un instant le plus souvent. Je me lasse très vite comme si le plaisir d’avoir séduit n’était pas aussi intense que le désir de conquérir. Séduire, jouer, plaire devient une véritable boulimie, je ne suis jamais rasasiée, j’ai besoin de ce bonheur lyophilisé.  En fait, moi qui me moquais, il n’y a encore pas si longtemps, je ne suis pas si loin de la Starfuckeuse caricaturée par Rhoff :podcast

Où que je sois, je joue, je séduis et ce quelle que soit la personne en face de moi. (ça ça veut dire que même les moches vous avez votre chance !). J’en veux pour preuve samedi dernier où vêtue de ma petite tenue de marathonienne émérite bien près du corps, la tenue est Adidas, l’athlète est fait main, l’humilité en sus!

 

Après avoir ravagé les cœurs de dizaines de couples, entendue autant de sifflements que lors d’un OM-PSG et recueillie des compliments à faire pâlir Clara Morgane (wais mais Clara, t’as qu’à faire du sport, non mais du vrai pas que du hummmmmm-hummmmmm). Me voilà, à proximité de « La closerie des Lilas » à deux pas du Jardin du Luxembourg quand, tout à coup, j’aperçois l’homme de ma vie à ma droite. Réflexe de séductrice née, je souris, cligne de l’œil et lance un bonjour monsieur dans la foulée. Nous attendions bien patiemment que le feu medium_pan77794.jpgpasse au rouge pour pouvoir enfin traverser. Il me rend mon sourire l’air ravie et la mine enjouée : « Quelle foulée, je suis admiratif ». Bon là, je vous épargne le passage où, je fais preuve d’humilité : oui, je fais un peu de sport le dimanche (et l’ensemble des autres jours) pour me détendre (et remporter le triathlon que je prépare). Ses yeux après m’avoir parcourus de la tête aux pieds en ralentissant à mi-chemins. « Vous avez le visage aussi fin que celui d’une poupée et les jambes sculptées telle une gazelle, j’envie la personne qui partage votre vie ».  Vous pouvez lire et relire la phrase précédente, personnellement ça fait 20 fois et je ne me lasse pas. Je m’aime, je m’aime, je suis sincèrement désolée pour vous de ne pouvoir être moi !). Bon là, c’est à moi de jouer, soit, je sors un truc marrant et je me fais remarquer, soit je sors un truc marrant très, très vite et je me fais remarquer, soit je lui montre ma sangle abdominale pour l’achever. J’aurais peut-être dû privilégier la 3ème possibilité, mais non, j’ai lancé : « Ahhhhh, Michou, si j’avais 2 ans de moins !!».

 

Quoi??? Je suis pas une tombeuse, honnêtement ? Jalousie mise à part les filles, c’est pas le mari idéal Michou??? Noooooooon. Oui, c’est vrai, mais à part son âge, son attirance pour les hommes, son dentier légèrement décollé à droite, il est pas beau gosse tout de même mon Michou ? Non, toujours pas ? Ben, en tout cas gentleman, il m’a invité à l’inviter à prendre un café et plus si affinités, comme un café ET un Perrier. En fait, là je viens de me rendre compte que je n’ai pas du tout pris le bon exemple. Parce que je sais pas si vous avez déjà couru avec le petit pantacourt et le petit tricot de peau associé mais il y a une seule poche toute petite et en général, je mets mes clés au cas où j’aurais envie de rentrer chez moi… Et du coup, je n’ai pas de liquide, pas de CB, pas de chéquier, pas de brosse à cheveux, pas mon Vanity, pas de déo (parce qu’après 2h de course, je devais pas avoir que les jambes d’une gazelle, une petite odeur de je viens de passer 20 ans dans la jungle à plus de 600 km de tout point d’eau) et aussi point de stylo, point de morceau de papier et même pas une petite carte de visite. Alors mon idylle avec Michou a finit comme elle avait commencé sur un passage piéton.



J’ai continué de courir. Pour ne pas le voir partir…

23/10/2006

Demande d'adoption...

 
medium_steph2.2.jpg      medium_steph1.jpg
 

 

-         Vous n’avez pas d’enfants.

-         Ou vous en avez malheureusement

 

 

Si vous êtes dans l’une de ces 2 situations (tout le monde normalement), vous avez LA possibilité voire même L’IMMENSE PRIVILEGE d’adopter cette magnifique petite fille:

 

 

 

medium_Moi_enfant.2.JPG 

(Non, ce n’est pas l’actrice d’ « un Indien dans la ville », bande de méchants!!)

 

 

Vous avez vu ces yeux et ce sourire, ils ne peuvent pas vous laisser indifférent. Elle vous aime déjà.  

 

Alors, par pitié, adoptez-moi !!!

 

 

Bon d’accord, j’ai 20 ans de plus que sur les photos mais justement, c’est l’occasion d’avoir un enfant avec tous les avantages et tellement (peu) d’inconvénients.

 

 

Et puis, comme c’est bientôt Noël, j’aimerai bien passée Nowel dans ma nouvelle famille, mettre l’étoile au sommet du sapin, décorer la maison ( ah oui, c’est un critère de sélection, il faut que vous ayez une maison ou que vous habitiez à 2 min à pied d’une piscine), vous offrir le magnifique cendrier que j’aurais réalisé avec des mégots de cigarettes et des nouilles (et puis là, vous feriez semblant d’être content et puis vous me feriez croire que j’ai un talent fou et puis moi, je le croirai).

 

 

Avant d’établir les formalités administratives, voici ma liste pour le petit papa Nowel que j’aime à la folie. Eh petit papa Nowel, je t’adore et puis, même si t’as un petit peu d’embonpoint et l’âge d’être mon arrière grand-père, eh ben c’est pas grave, t’es MON IDOLE à moi et rien qu’à moi et puis, je sais que t’es plus fort que les Spy Girls, Dora l’exploratrice, Jimmy Neutron et Sarkozy. Et même si mes parents disent que t’existe pas, et ben moi, je sais que c’est pas vrai, t’existe et pis j’en ai la preuve, chaque année, tu m’apportes toujours (une partie de tous) les cadeaux que je t’ai demandé. Fais gaffe petit papa Nowel, me déçois pas cette année, j’ai  particulièrement besoin de toi et puis, j’ai renié mes vrais parents exprès pour toi.

 

 

  Liste (non-exhaustive) à l’attention de mon petit papa Noël chéri :

-         Le permis moto

-         Une Honda CBF 600

-         Une maison à la campagne (dans le 17ème, c’est parfait)

-         Que le glacier Nardonne viennent s’implanter à Paris et puis le restaurant Don Quichotte (foie gras à volonté) aussi

-         Que Madeleine Peyroux vienne habiter chez moi pour venir me chanter « Careless love » au creux de l’oreille pour me bercer avant de m’endormir. Et puis pendant que je dors, elle pourrait aussi faire le ménage et le repassage, juste pour pas qu’elle s’ennuie…

-         Que je continue à être toujours aussi belle, intelligente et drôle

-         Que le petit Julien qui m’a volé mon crayon de couleur bleu chez les moyens soit gravement blessé dans un terrible accident de voiture puis succombe après de longues, très longues années d’effroyables souffrances. Ben quoi, c’était mon préféré le bleu et puis vous coloriez comment le ciel sans crayon bleu, vous ? Si ça se trouve sans lui (et si on oublie le fait que je suis nulle en dessin), j’aurais fait les Beaux Arts !

-          Des ASICS Speed star pour continuer à être la championne du monde du Jardin du Luxembourg toutes medium_407091336.2.jpgallées confondues

 

 

-         Cette petite montre : medium_2780793571.jpg (M’arnaque pas, je veux la même, c’est une HERMES pas une que t’as acheté au passage au souk d’Aubervilliers, ok ?)

 

 

-         La robe Hugo boss qui est en vitrine sur les Champs

 

-         Ce petit cartable pour aller à l’école, le même que la maîtresse : Essaie pas de me refourguer un Tan’s. (T’as ton Tan’s ? Naaaaan et j’en veux pas !!) medium_2627455551.jpg

 

 

 

 

-        

 

Des Rossignol Zénith Z1 :

medium_05_ski_rossignol_z1_anthracite.jpg

 

 

Bon, je t’enverrai la suite, un peu plus tard, concentre toi déjà sur ces 2 ou 3 petits cadeaux. T’as vu comme, j’ai été sage cette année. Un vrai petit ange, ça vaut bien une récompense, non et puis n’oublie pas que je souffre encore terriblement de la perte de mon petit chat que j’aimais tant. Naaaaaaaan, elle n’est pas morte, elle est juste allée se promener pendant quelques mois, je suis sûre qu’elle a réservé une suite au Georges 5 avec ses copains parce qu’elle était un peu fatiguée de chasser (ses croquettes dans sa gamelle). Et puis, quand elle se sera suffisamment reposée, elle reviendra… Siiiiiiiiiiiiii, elle reviendra

 

L’Amazone

  PS : Je sais que l’intégrale de Bach est sortie cette année, mais ne commet pas l’irréparable, ne me l’offre surtout pas je t’en supplie, je m’en sors déjà pas avec l’intégrale de Mozart… 

 

15:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

05/10/2006

*** Attentat Capillaire ***

Samedi, je suis allée me faire couper les cheveux. Et puis, moi, je voulais juste un rafraîchissement et désépaissir sur les côtés. Mais la coiffeuse, elle elle devait venir d’obtenir son diplôme de visagiste, alors elle a pris certaines libertés. « Non, je vous assure, ça vous irai bien un peu plus court ». Euhh madame quand vous disiez UN PEU plus court et que vous me coupez 15 cm sur mes 17 cm de cheveux d’avant, c’était une initiative personnelle ???

 

medium_200162636-002.jpg

 

  Parce que quand on réfléchit bien, les coiffeurs, ils font un peu ce qu'ils veulent avec nos cheveux, et ça ça m'insupporte. T'arrives en lui disant que tu veux juste rafraichir passque tu veux laisser pousser, et tu te retrouves avec un coupe à la Jeanne d'Arc. Enfin moi, perso, j’aurais préféré une coupe à la Monica Bellucci ou à la Eva Longoria pour devenir moi aussi l’ambassadrice de l’Oréal. Parce que, vous remarquerez Jeanne d’Arc, elle a pas une carrière capillaire impressionnante et j’ai arrêté de me demander pourquoi…

Parce  que là même en entendant des voix ou en attendant que j'ai une illumination et que je réussisse enfin à me coiffer comme Laura Ingalls (mon idole!), non, sans rire, parfois quand je vois des filles bien coiffées comme tout, j'ai envie de leur demander comment elles font, Mais bon...

Pourtant, tout avait bien commencé. La coiffeuse, elle avait l’air gentille. Et puis, au départ, elle a même utilisé des ciseaux, c’est quand elle a pris la tondeuse que j’ai commencé à me méfier. Et puis, non, elle elle me rassurait : « Vous avez un magnifique visage, les cheveux courts vont le mettre en valeur, vous verrez ». Ben non, j’ai beau regarder, je vois rien. A part que je n’ai plus de cheveux. Parce que d’accord, j’ai un beau visage mais j’avais aussi de très beaux cheveux qui allaient avec.

 

medium_200340263-001.jpg

 

  Mes cheveux, c’était un véritable atout, environ 60% de mon capital séduction avec 30% pour le reste de mon corps et 10% pour ma Visa Premier! Et là, je me retrouve avec seulement 40%, je fais comment pour draguer moi maintenant madame la visagiste ???

Parce que c’est devenu, un problème pour draguer, certes mais un véritable enfer, je me fais vanner toute la journée : « Tu t’es engagée dans l’armée ? », « Tu verras, ça va repousser », « C’est pour une meilleure pénétration dans l’eau que tu as renoncé à tes cheveux» (parce que je nages bcp), « t’es fan de Diam’s ? » et même cette phrase du PDG du groupe pour lequel, je travaille : « Vous savez, coiffeur, c’est un métier, la prochaine fois, plutôt que de vous couper les cheveux vous-mêmes, laissez faire un professionnel !! » Hein ??? ça veut dire non, pour l’augmentation ça, non ? Je m’en fiche de toute façon, dès que j’aurais retrouvé ma dignité capillaire, dans quoi à peine 10 ans, ben je leurs répondrai du tac-au-tac.

 

medium_51239774.jpg


Donc voilà, je la connais pas personellement, cette ispice de connasse qui se prétend être coiffeuse-visagiste, mais ce petit incident nous rapproche, nous deux, ainsi que toutes les filles qui sont un jour sorties de chez le coiffeur en voulant mourir (c'est à dire 95% des filles, mais on va dire juste les brunes, parce que les brunes comptent pas pour des prunes..)

04/10/2006

Wikipidisation d'une collègue...

Enfin, elle aurait pu l'être (plus de 10 min) si l'équipe de Wikipida avait un minimum d'humour. A bon entendeur... Comment ça, elle est pas suffisament connue??? C'est ma collègue à moi, ça suffit pas??? Bande de prétentieux, il faut avoir fait quoi pour figurer dans votre encyclopédie (toute pourrie) alors?

 

Article Publié:

Lila D. : Chef de publicité bénévole au sein d’un groupe Médias à la renommée internationale.

 

 

Passionnée par l’univers musical, elle fera de sa première expérience dans ce monde, un leitmotiv, un véritable objectif, une quête du Graal, un véritable combat quotidien pour le réintégrer. Elle voit, par conséquent, son emploi actuel plus comme un moyen qu’une fin en soi. Même s’il lui permet de prendre le temps de bénéficier de son gigantesque espace de travail (Bureau avoisinant, les 500 m2, charges comprises, elle en profite d’ailleurs pour le sous-louer la nuit et paie ainsi ses repas à la tour d’argent de proximité : le Quick avec ces quelques cents durement gagnés).

 

 

Jamais à court d’idées mais, malheureusement, souvent à court d’argent, elle déploie tous les stratagèmes possibles pour pallier ce manque. D’une générosité sans limite, elle avait proposé de vendre ses organes. Puis compte-tenu de l’état de son foi, de son coeur et de ses yeux, elle se résigna à vendre son corps ( défiant ainsi toute concurrence (du Bois de Boulogne à la Place de Clichy, elle est détestée puisque considérée comme la Hard-Discounteuse par les Grandes-Surfaces), elle propose la totale pour 5,95€, elle a faim, très, très faim, c’est pour ça). D’ailleurs, si vous êtes intéressée et ne souhaitez pas la voir mourir de faim, n’hésitez pas à lui transmettre toute proposition sexuelle à : lila-dj@xxxx.com (toutes les demandes seront traitées dans les plus brefs délais, si vous êtes Marc Lavoine ou Fabrice Laffont, la liste VIP vous est réservée!!!) Euh Annick D., c’est pas la peine d’attendre, elle est affamée mais pas à ce point là, non plus, allez vous vous contenter de vous taper les grands comptes et puis vous nous lâchez un peu…

 

 

Lila, au-delà de ses innombrables qualités, est une femme étonnamment ponctuelle, jamais la dernière pour arriver en retard, elle réussit à venir au travail avec toujours 32 minutes de retard, jamais une minute de plus ou de moins. 9h45, c’est beaucoup trop tôt, elle pense, encore qu’à cette heure là, le soleil n’est pas encore levée. Alors que 10h17, ça c’est une heure pour arriver au travail, pas pour commencer à bosser, non y a une préparation avant de s’y mettre : faire l’inventaire des personnes présentes, trouver un bureau, tester la chaise et se REPOSER. Première sieste : 10h24 jusqu’à 12h59. A 13h, pause clope avant d’aller manger. Lila est épuisée par cette folle matinée de travail. Heureusement, elle aura toute l’après-midi pour se reposer.

 

 

Lila jute un conseil : « Reste la même… »

 

 

Heureusement, Lila aura la chance d’avoir Céline N. et surtout la resplendissante "Amazone" comme collègues  qui lui feront oublier la présence de la pionne Annick D. 

 

 

Très engagée, Lila a pris la présidence le 26 Septembre 2006 de l’association : « Obligeons Céline N. a donner sa montre Calvin Klein à l'Amazone » (avant qu’en bonne arabe, la petite Amazone ne la lui vole).

 

 

(Céline, n’oublie jamais, never forget : « Tu es mon modèle, celle qui m’a tout appris, celle que je voudrais être si j’avais la possibilité d’être une autre. Parce que je ne peux pas toujours m’agenouiller devant toi, en te disant Maître, oh mon Maître, ayez l’extrême obligeance de bien vouloir partager un millionième de votre savoir avec moi et ainsi me permettre de me sortir de ma totale ignorance pour me diriger sur la Voie de la Connaissance. Parce que vous remerciez chaque seconde de contribuez à m’élever vers le savoir serait encore insuffisant, je vous l’écrit : MERCI INFINIMENT, CELINE N. Comment, je faisais avant de te connaître pour occuper mes journées de travail sans : Ventes Privées.com, sans le Boggle, sans le petit bac, sans la sieste de 14h53 à 15h41, sans le jeu Lost, sans gérer ta carrière et ta reconversion en tant que chargée de recrutement et assistante officielle de votre sérénissime personne, sans pouvoir vous préparer de thé, sans faire les mots croisés, etc… Hein, comment, je faisais moi avant de te connaître pour occuper ces 8 longues heures ??? Ah oui, je travaillais, c’est vrai.  Tu vois, tu m’es indispensable, je ne vivais pas, je survivais. La preuve, je n’avais aucune notion du temps, mais cela est peut-être dû à cette cruelle absence sur mon magnifique poignet gauche. Tu vois avec quoi, je pourrais l’agrémenter??? Une splendide montre Calvin Klein Blanche t’ayant appartenu alors, ça ce serait véritablement mon rêve, le rêve de toute une vie même. Je sais pas si je t’ai déjà dit, mais j’ai contracté une maladie très, très rare en Italie et m’offrir cette montre serait un peu me permettre de faire face à cette maladie, de lutter contre le temps qui passe, de me permettre de voir mes dernières heures, minutes et secondes défilées sur ma (ton ancienne) montre Calvin Klein… Bon si ça te suffit pas, le chantage affectif, je suis obligée d’en venir aux menaces, si tu me la donne pas avant vendredi, je te coupe le bras avec le coupe-papier.  Mais c’est comme tu veux, c’est toi qui choisis. Et puis dis-toi que je te rends presque service en acceptant de bien vouloir prendre ta pauvre montre toute minable parce que tu es tellement belle, intelligente et élégante que cette montre finit presque par te dévaloriser!!! C’est vrai, tu n’as pas besoin d’accessoires pour te mettre en valeur, Céline, tu es la plus belle au naturel. Bon, c’est bon pour la montre là ???)