Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Samedi: SHOW COLAT... | Page d'accueil | Mon plus grand fantasme (2/3) »

27/11/2006

Mon plus grand fantasme (1/3)

Vendredi soir, j’ai assouvi mon plus grand fantasme. J’ai longtemps hésité. J’en ai beaucoup parlé avec Elle. J’avais besoin de son consentement. Elle ne me comprend toujours pas. Elle a peur qu’elle ne me suffise plus. Pourtant, ce n’est pas mon amour pour Elle qui est en jeu. C’est juste une envie, un désir qui m’anime depuis très longtemps, déjà. Je ne saurai pas vous dire pourquoi j’ai attendu si longtemps. Mais une chose était sûre, cette fois, j’étais prête, prête à aller jusqu’au bout.

 

 

medium_56323283.jpgJ’ai préféré un homme à une femme. Moins pudique, sans doute, plus ouvert, aussi certainement, à ma demande un peu farfelue. Une fois décidée, j’ai eu envie que tout aille très vite. Foncer pour ne plus pouvoir reculer. Je me concentrai pleinement à la sélection de l’homme qui allait assouvir mon plus grand fantasme. Internet me paru la solution la plus adaptée puisqu’elle présentait l’avantage d’être la plus simple, la plus rapide mais aussi et surtout la plus anonyme.

 

 

Après un premier échange téléphonique, nous tombons d’accord pour nous rencontrer vendredi 24 novembre à 18h30, chez lui. Je note précautionneusement son adresse tout en sachant que je ne pourrai m’empêcher de la mémoriser automatiquement : 138, rue de Courcelles – RDC Porte Droite. J’avais besoin de matérialiser l’existence de cet homme, en inscrivant en lettres capitales son adresse sur mon agenda.

 

 

La crainte et l’envie se mêlent. J’ai envie de lui plaire, de le séduire. J’ai envie d’obtenir de lui tout ce que je veux, que la scène se déroule telle que je l’imagine. J’en rêve la nuit. J’ai besoin qu’il assouvisse mon fantasme. J’ai envie de laisser mon corps s’exprimer. Je ne veux pas lui parler. Je ne viens pas pour ça. Il m’intrigue.

 

medium_200433209-001.jpg

 

 

La semaine passe à une vitesse jusqu’alors inégalée. Nous sommes vendredi, je ne peux plus reculer. Etonnamment, je parviens à quitter mon bureau à 18h. Il me faut compter à peine 10 minutes pour m’y rendre. Je veux profiter pleinement de ces minutes si précieuses, ces minutes dont je me souviendrai toute ma vie puisqu’elles auront précédées l’assouvissement de mon plus grand fantasme…

 

 

(A suivre)

 

 

En attendant la suite, vous pouvez essayer de l’imaginer et/ou me livrer votre plus grand fantasme. (Ma modestie me pousse à accepter les 1ers rôles de vos scénarios!!)

15:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : sexe, blog, gay, séduction, politique, Sarkozy, Ségolène

Commentaires

Ah enfin ! Ca devenait urgent, fallait franchir le pas, je sais que c'était pas évident, surtout pour toi, choisir un homme... mais tu as bien fait. Allongée sur le sofa, tu t'es lachée j'espère ?
Par contre si tu vois qu'à un moment il appelle des messieurs en blouse blanche, ne réfléchis plus et barre toi vite fait !

Écrit par : 4largo | 27/11/2006

Ne me dis pas que tu l'as fait !!!! Et en plus sans moi !!!! T'as pas honte !!!! (j'ai des actions sur les "!")

Allez dis moi tout !!! T'as fait quoi ? Un monopoly ? Un scrabble ?? pas un pouilleux quand même ???

Avoue !

Écrit par : koyotte | 27/11/2006

@ l'Amazone .... : si je comprends ce que je comprends bravo ...
PS : tu m'as viré de ta blogrol c'est pas ympa ... ;-(((((((

Écrit par : Mini Fée | 27/11/2006

Je déteste lorsque quelqu'un comprends avant moi .... ;o)

Écrit par : koyotte | 27/11/2006

Alors sa spécialité à ce monsieur ??? Je ne savais pas que les blouses blanches te faisaient tant d'effet !!!

Rassure moi, tu ne t'es pas allongée trop facilement j'espère !!! J'voudrais pas que la voisine fasse courir des bruits sur toi !

Écrit par : koyotte | 27/11/2006

j'ai pas compris quel etait ce grand phantasme…

Écrit par : yoyostereo™ | 27/11/2006

4largo : Méchant garçon!!! (oui, je sais, j’ai une répartie de dingue et puis je ne suis pas folle, j’ai du mal à comprendre les choses, c’est tout! Mon papa Koyotte me dit tjrs que si on jugeait l’intelligence à la capacité à différencier une petite d’une grande cuillère et ben, je serai la plus intelligente du monde entier, nananère. Mais là, j’ai un peu de mal avec le pyjama blanc et les manches accrochées dans le dos)

Koyotte : ça doit être sympa un vendredi soir chez toi. Dis-moi le Pouilleux, tu le réserves pour le samedi soir, pas trop de bonheur d’un coup quand même. Moi, j’adore me faire un petit solitaire le samedi soir (eh les pervers, je pensais pas à me masturber là, qu’on soit bien d’accord, en fait si, mais je préfère faire comme si c’était vous qui le pensiez, pour mon image, c’est mieux vous comprenez?). Je me suis pas allongée mais assise immédiatement, en même temps, je venais pour ça. Je pensais finir de rédiger la suite aujourd’hui mais il va falloir attendre demain. C’est à cause du : T-R-A-V-A-I-L. J’adore : « j'ai des actions sur les "!" »

Yoyostéréo: c'est normal, je l'ai pas dit encore. Ah Teasing quand tu nous tiens!!! (Bon maintenant, faut que je réflechisse à un truc intéressant à raconter pour demain!!)

Minifée : Je suis désolée, c’est une erreur pour la blogroll. Toi aussi, tu as le droit d’être enrôlé dans ma blogroll. Je te remettrais demain dans mon Top 3. J’ai toujours autant de plaisir à te lire et ta place est méritée. Mais juste, tu comprends quoi???

Vous êtes trop marrant mes petits chéris. J’adore vous appeler comme ça entre mon culte de la personnalité et mes adeptes que je nommerais « mes petits chéris », ça donne un petit côté secte qui m’excite presque. J’ai toujours rêvé d’être à la tête d’une secte. Dorénavant, appelez-moi Raëlita et n’oubliez pas d’hypothéquer votre maison pour que je continue à financer mes courses poursuites avec sarkozy en hélicoptère, ah qu’est-ce qu’on s’amuse lorsqu’on gagne autant d’argent de son pouvoir et sur le dos des contribuables!!!

Écrit par : l'Amazone | 27/11/2006

Oh punaise, je suis dans la burproll de l'enffffeeeeeerrrr.
Ça tourne à une vitesse incensée. Pire qu'une montagne russe.

Bon.
Je ne tomberai pas dans le piège d'un teasing aussi grossier, je tiens à te le dire.
Pour l'hélico, rencard à Issy-les-Moulineaux, samedi prochain, 14h. On ira faire les courses de Noël ensemble.

Écrit par : Comme une image | 27/11/2006