Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Mon plus grand fantasme (1/3) | Page d'accueil | Ce soir: After-work aux Salons du Louvre... »

28/11/2006

Mon plus grand fantasme (2/3)

18h18, vendredi 24 novembre 2006, j’emprunte la rue de Courcelles. Il fait déjà nuit. Je contemple les décorations de Noël. Je repense à mon enfance. Je veux skier. Tout est là : le froid, la nuit, l’agitation du week-end ainsi que les illuminations de Noël. J’aimerais qu’il neige. Je souhaiterais que le Père Noël  surgisse de nulle part avec son traîneau et ses reines pour me proposer de me déposer au 138 directement parce que là je commence à avoir vraiment mais vraiment mal aux pieds avec ces putains de talons. Pourquoi ce sont jamais les chaussures qui se font à mes pieds mais mes pieds qui se font, après des mois d’infâmes barbaries, à mes chaussures? Hein, pourquoi ? Pourquoi Adriana Karembeu n’a jamais l’air de souffrir le martyre lorsqu’elle défile? Le monde est vraiment trop injuste! J’ai envie d’un chocolat viennois pour me réconforter. Mes yeux s’attardent sur la façade du Monoprix. Je me dis que la devanture doit devenir un support supplémentaire de communication à la marque, un moyen de se différencier. Elle doit pouvoir afficher son identité. Le contenant a bien souvent beaucoup plus d’importance que le contenu. Je pense à l’expression «théâtralisation du point de vente». Et puis comme ça faisait un petit moment que j’avais dépassé le Monoprix, je me suis surtout dis que j’étais en week-end (par pitié Lorie ne surgit plus dans mes pensées, tu me fais peur!) et que le Monoprix pouvait se théâtraliser comme il voulait ça n’allait pas changer ma vie. En fait, je crois que je cherchais à me raccrocher à n’importe quoi pour ne pas éveiller mon anxiété. J’aperçois une boîte à musique en vitrine du 152, j’en cherche une depuis des mois.  Oui, je sais, elle est longue cette rue de Courcelles!! Je sais que vous vous en foutez de savoir si le 17ème est bien décoré ou pas et patati et patata. Je le sais mais j’aime bien jouer avec vos nerfs. Tout ce que vous voulez c’est que si cette histoire a une fin que j’y vienne rapidement, c’est ça? Que je vous raconte une histoire de cul bien ficelé. Que j’arrive au 138, que je sonne et en fait que Le Nautilus, le 2plus2, le No Comment, le Donjon ou les Chandelles aient déménagés. Et faîtes pas comme si vous ne connaissiez aucun de ces clubs échangistes, vous n’êtes pas du tout crédible!! Mais désolée pas d’orgie, pas de Gang-bang, pas de trucs bien hard ou gore à vous raconter. Juste un rêve, mon rêve d’enfant.

 

 

J’arrive au 138 (enfin!!) Je sonne. Un homme me répond. La même voix qu’au téléphone. Je pousse la porte. Mon cœur bat la chamade. Le sol semble s’écrouler sous mes pieds. (En fait, je viens de rater la marche et me retrouve à terre. Je me relève avec tout le panache qu’on peut avoir dans ce genre de situation et cesse bizarrement de me répéter cette phrase : « On n’a jamais une seconde occasion de faire une première bonne impression». Le Dr Boudon m’attend sur le pas de la porte. Il se présente. Me fait signe d’entrer. Je suis aux anges. Il me laisse dans son cabinet en me priant de bien vouloir me mettre à l’aise. De moi-même, j’ai pensé qu’il suffisait que j’ôte uniquement mon trench-coat et ma veste de tailleur, même si j’avais bien envie de tout enlever moi. Il revient. Je suis son dernier RDV de la journée, celui dont il se souviendra toute sa vie aussi. Il s’installe à son bureau.

-          Alors ma jolie, qu’est ce qui vous amène si jeune à venir me voir ?

-          J’ai souvent des maux de tête le soir et je me disais que c’était peut-être lié au fait que je passe beaucoup de temps devant l’écran de l’ordinateur.

-          On va regarder ça…

 

Il m’installe dans un autre fauteuil. Je sais qu’il va me faire passer le grand examen. Je révise depuis des mois sur :  La Bible.

J’ai revu les bases de l’optique, je connais tous les troubles de la vision et j’ai même appris par cœur les erreurs à commettre pour obtenir le diplôme. Il me fait lire les lettres avec l’œil droit d’abord. Je foire totalement le 1er examen. Résultat : 13/10ème à l’œil droit. Aucune erreur. J’ai les mêmes problèmes de vue qu’un pilote de chasse. Je me ressaisis. Je me dis que je n’ai pas nagé toute la semaine sans lunettes pour rien, que je n’ai pas totalisé à peine 8h de sommeil en 5 jours pour rien, que je n’ai pas 3g d’alcool dans le sang pour rien. Alors, je me concentre pour me souvenir des lettres à inverser : N et H, B et D, P et B. medium_dior_cd3051_t54_thumb.2.jpgJ’essaie de me tromper. Un peu mais pas trop non plus parce qu’ai pas envie de porter un verre blanc à droite et un verre à double foyer à gauche, non plus! Il n’est pas dupe. Alors, je lance l’opération séduction. Je lui dis tout. Je lui révèle que porter des lunettes est mon plus grand rêve. Je le supplie. J’en rêve depuis que j’ai 4 ans. Mais par une malformation génétique, j’ai très vite compris que mes yeux ne se verraient jamais attribuer de magnifiques lunettes. Alors, j’ai attendu mon tour. J’ai fait de longues études dans l’espoir de bénéficier uniquement d’une excellente mutuelle. J’ai lu la nuit, pas pour m’instruire mais seulement pour détériorer ma vue de lynx. Moi aussi, j’ai le droit de contribuer à creuser le trou de la sécu merde. C’est vrai quoi. La dernière fois que je suis allée chez le médecin, c’était l’année dernière et encore c’était le médecin du travail. Y a pas de justice face à la maladie, moi, je vous le dis!! Il craque face à mes yeux de petit bichon du Guatemala. Il me propose ses lunettes sur lesquelles, il est possible d’apposer les différents verres correcteurs. J’en veux pas moi. Je veux pas de ces lunettes orthopédiques. Je veux des Dior ou des Chanel. Monture rectangulaire avec des branches un peu épaisse. La classe quoi! ça fait des mois que je consulte tous les catalogues de lunettes, que je me rends chez les différents opticiens pour comparer. Je veux cet accessoire de pétasse qu’il me manquait. Je suis là pour ça et je ne lâcherai rien. Je crois qu’il a fini par l’intégrer. Pendant que je suis là et parce que je sens que c’est presque gagné, j’attends avant de lancer la conclusion de la transaction.

 

-          Je ne suis pas sûre du terme, mais est-ce que vous pouvez vérifier le parallélisme s’il vous plaît, le médecin du travail m’avait diagnostiqué, une légère divergence.

-          D’accord, je vais regarder le parallélisme comme vous dites et puis après, je regarderais les jantes!

 

medium_aregard_1_.3.JPG

 

 

Bien évidemment, je n’ai ni problème de divergence, ni de convergence. Mais ça me permet d’amener le thème de l’obtention de mon diplôme de la biglerie délicatement. Il me dit que c’est la 1ère fois de toute sa carrière qu’on le supplie pour avoir des lunettes, d’habitude les personnes tirent des gueules de 3km de long. Il prend son stylo et note mon nom sur le diplôme. Ça y est, je l’ai. Je suis bigleuse. Ouuuuuuuuiiiiiii. J’ai envie de l’embrasser. Je lui demande si je peux lui faire la bise pour le remercier. Je suis FOLLE de joie. 24 ans que j’attendais ce moment. Dr Boudon, je vous aime. Merci, merci, merci, merci beaucoup… Vous ne savez pas ce que ça représentait pour moi. C’était mon plus grand fantasme. Enfin si vous le savez un peu, quand même lorsque vous m’avez demandé 80€ et que vous m’avez dit : Réalisez son rêve n’a pas de prix, ma jolie!! Je l’ai réembrasser, l’ai remercié un demi milliard de fois. Je suis sorti mon diplôme à la main et j’étais la plus heureuse au monde. J’ai couru pour remonter la rue. J’avais envie de crier, j’avais envie d’embrasser tout le monde. Ça y est moi aussi, j’allais porter des lunettes. Je croise ma coiffeuse avec ses lunettes, celle qui a provoqué un attentat capillaire sur mes petits cheveux, je lui dis que ce n’est pas la peine de faire sa crâneuse avec ses lunettes, je vais avoir les mêmes, non des mieux demain. Elle me regarde interloquée. Je m’en fous, j’irais plus jamais la voir cette connasse et puis ses lunettes ne lui vont même pas très bien, nananère. Bon ce week-end, je reste à Paris. J’appelle Elle pour lui dire que je l’ai fait, j’ai assouvi mon plus grand fantasme, je suis officiellement bigleuse. Elle me répond que je suis folle. Oui folle d’elle et de mes futures lunettes aussi. Avis à tous les opticiens de Paname, alerte générale, l’Amazone arrive…

12:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : sexe, blog, gay, séduction, politique, Sarkozy, Ségolène

Commentaires

bahhhh tu vas te lasser :-) lol

moi on m'a dit " plus vous continuerez vos etudes plus vous biglerez" crotte alors ..moi qui comptait faire ma these...

et puis les lunettes tu peux mettre des verres qui sert a rien et acheter la monture nah?? lol

Écrit par : WoaB | 28/11/2006

point de vue interessant a veenir alors?

Écrit par : yoyostereo™ | 28/11/2006

Salut Amazone, trop,trop, rigolo ton profil, oui j'aime, délirant comme le mien, non je te donne pas mon RIB, que si c'est toi qui m'engraisse.....Mdr Bises

Écrit par : Lilou Mdr | 28/11/2006

WoaB : Je ne vais pas me lasser. Pas dans l’immédiat, en tout cas. Ca fait des années que j’attends ça. Moi et mes resplendissantes petites lunettes, ahhh, j’en rêve déjà. Et puis pour pouvoir varier les plaisirs, j’ai pris 3 paires. Et comme, je n’ai pas de problèmes de vue, je peux choisir de les porter quand bon me semble. Je sais que j’aurais pu acheter uniquement les montures avec des verres neutres sans ordonnance mais tu vois, à cause de l’argent, j’ai préféré faire fonctionner ma mutuelle et la petite combine pour se faire rembourser intégralement…

Yoyostéréo : Il faudra, tout de même, attendre jusqu’à demain soir. Eh, ton commentaire veut dire que ce que je raconte n’est pas intéressant ou quoi??? Si oui, je ne te force pas à me lire. Dans tous les cas, j’aime bcp te lire…

Lilou Mdr : J’aime bcp ton profil aussi : tes mensurations, tout comme les photos de toi nue sont plus qu’alléchantes (ça c’est pour générer du trafic vers ton blog!!)

Ma dream-team : 4largo, Koyotte et Comme une Image, vous ne réagissez pas???

Écrit par : l'Amazone | 28/11/2006

Yep on bosse nous !
J'ai même pas le temps de pondre une malheureuse note chez moi mais je prends celui de venir faire un tour chez toi, si c'est pas de l'abnégation ça... (ça va là ? j'en fais pas trop ? c'est bon pour ton égo ?? mouhahahaha !!!). Ca c'est fait.

Entre parenthèse, vu la longueur de la note, t'as pas dû beaucoup bosser toi aujourd'hui, enfin moi j'dis ça... c'est pas moi qui te paye !

Sinon je vais pas te dire que je suis déçu de ce fantasme vu que je m'y attendais un peu ;-) mais bon une paire de lunettes c'est juste une paire de lunettes, même si il y en a 3.
Voilà voilà, tu fais quoi sinon ce soir ?

Écrit par : 4largo | 28/11/2006

Z U
M C F
OHSUE

Quelle perverse tu fais.

Tiens, j'ai appris y'a pas longtemps que si tu regardes ces tableaux de lettre, tu peux lire FERDINAND à droite et MONOYER à gauche, qui l'a mis au point.

C'était la minute nécessaire de monsieur cyclopède (moi aussi j'ai une paire de lunettes qui sert à rien).

Écrit par : Comme une image nette ou floue ? | 28/11/2006

J'aurais aimée être opticien à Paname, avec des clientes comme toi, j'aurais fait fortune!!!...Là, je t'envoie mon RIB, sans probléme, surtout pour des lunettes Chanel...;)) Merci pour la pub.

Écrit par : Lilou | 28/11/2006

arf ! Il est bon aussi de se faire désirer ...
Ca m'étonne pas de toi que tu aies mis au point un tel stratagème afin d'arriver à réaliser ce fantasme !

Mais passons à la question la plus imporante : dis, ca ressemble à quoi un "petit bichon du Guatémala" ??? Autant je sais qu'un bichon est une petite biche (comme une maison est une petit maise ; un bouchon, une petite bouche ; un cochon ....) mais je ne connais pas la particularité de ces bichons ! Ils ont le regard si atendrissant que cela ???

Écrit par : koyotte | 29/11/2006

4largo : hein??? T’es payé, toi??? Sérieux??? Je croyais que c’était une légende urbaine. Alors, des gens sont vraiment payés pour travailler! Whaaah, on nous cache tout, mon brave monsieur! Je vous rappelle qu’étant grande écolière, je suis cadre sup’ (supérieure aux universitaires!!). Je ne glande pas, je réfléchis, je brainstormise même. Tu comprends toute la subtilité?!! Mon égo vous remercie d’avoir pensé à lui. Mais par contre, tu ne pouvais pas me faire plus de peine (j’ai les larmes aux yeux là) : «que je m'y attendais un peu». Comment t’as fait? Même moi des fois je ne sais pas ce que je vais faire dans la seconde qui suit. Je suis imprévisible, je pensais que c’était ma 1ère qualité et tu viens de me l’ôter comme ça sous mes yeux (pas encore lunettés). Méchant, va! Pour répondre à ta dernière question : Alors, ce soir, je VAIS CHERCHER MES LUNETTES soit dans 7h57min et 34sec (à peu près) et hier soir, rien de spécial à part une nuit très caliente, le genre de nuit où tu te réveilles épuisée, un immense sourire aux lèvres et tu te dis que la vie est particulièrement belle, rien de particulier, tu vois. Mais bon c’est ce soir qui est important. Plus que 7h56 et 22 sec. Pourquoi le temps passe t’il si doucement???

Comme une image : Oh monsieur Cyclopède, j’adooore. T’es presque mon idole, là. Pour toi, la paire de lunette, c’est presque un outil de travail pour l’intellectuel que tu es (à mes yeux tout du moins). Entre 2 courses et soirées (d)ébats avec L****, tu peux lui glisser que je suis très fortement intéressée, comme demain soir par exemple?? Et puis toi si tu veux, tu peux aller à l’after-work aux Salons du Louvre et tu me raconteras? Dis, tu pourras me laisser ta 106, aussi???

Lilou : Toi, je t’aime bien. T’intègre ma dream-team directement. Et si tu continues comme ça, je t’enrôle dans ma blogroll aussi!! Pour les 3 paires, c’est pas pour faire fonctionner le petit commerce, mais juste l’offre Tercera d’Afflelou. J’ai pris des Chanel, finalement… (Même si je t’aime bien, même pas en rêve, tu les touche, vu?)

Mon maître 4largo et Lilou : Pourquoi, je ne réussis pas à laisser de commentaire sur typepad, je suis blacklistée ou quoi???

Koyotte : Tu vois le regard de Capucin dans Candy? Eh ben, ça c’est un regard de bichon, plus attendrissant, tu meurs, non??? (Oh la honte, Koyotte, il regardait des dessins animés de filles!!!) Eh ben, un bichon du Guatémala, c’est le regard de Sarkozy, Staline, Hitler et Mussolini réunis, tu vois, on ne peut rien me refuser et puis au pire, je fais usage de la torture!!!

Dis papa, j’ai pensé à toi ce matin, j’ai trouvé LA maman qu’il me fallait et elle est d’accord pour m’adopter. Je lui ai pas vraiment encore parlé de toi mais je ne vois pas en quoi ça lui poserait pb de se marier avec toi, il suffit qu’elle quitte son mari ou qu’elle se convertisse à la polygamie, rien de plus. Je l’ai rencontré à la piscine. Elle est grande : 1m80, des formes généreuses : un petit 90 kg (ben quoi, elle est généreuse, j’ai dit!!!). La peau ferme : aucune trace de peau d’orange, non à ce stade, c’est carrément de l’écorce d’orange! Elle a 61 ans mais elle les fait pas du tout, moi je lui donnais 59ans, alors tu vois!! Et puis, elle a plus qu’un style en natation, c’est carrément une performance qu’elle parvienne à avancer!! Je lui ai dit de déposer son concept de nage avec désarticulation totale du bassin et des mouvements de bras tout à fait décoordonnés. Des fois, je me demande pourquoi, je me lève à 5h30 du matin pour nager et puis quand je vois ça, je me pose plus la question : j’assiste à LA révolution de la natation. C’est dommage, je voulais prendre des photos mais son garde du corps voulait pas. Ah oui parce que la chose essentielle de l’histoire, c’est que son mari est le président/dictateur/roi d’un petit pays d’Afrique et du coup, elle a une suite au Hilton. C’est là que j’ai pensé à toi, papounet. C’est ok pour toi ? Tu t’occupes des démarches pour entamer le regroupement familial au Hilton? Dépêches toi, en tout cas, elle repart après-demain… Ce serait bête de laisser passer une telle opportunité!!

Écrit par : l'Amazone | 29/11/2006

mais tes lunettes tu ne les a pas eue à l'oeil ?

Écrit par : aide personnalisée au phantasme | 29/11/2006

Va falloir que l'on fasse une réunion de crise pour définir les critères indiscutables pour ta future maman (et accessoirement ma femme par ailleurs) parce que là, ca ne va pas être possible même si c'est une cousine très éloignée de Paris Hilton !!!

Écrit par : koyotte | 29/11/2006

Oh Papa, tu me déçois là!! Moi à partir de 2 Mards d’Euros, je fais abstraction de la beauté extérieure pour me concentrer sur LA BEAUTE INTERIEURE de son compte et son coffre au Hilton. Tu sais la beauté intérieure le truc qui a été inventé pour réconforter les moches. Et puis, elle est pas si moche que ça, même Michelin s’est inspiré d’elle pour fabriquer sa mascotte, tu vois?? Allez fais un effort, ça doit être bien de vivre au Hilton: t’imagines toutes les milliardaires qu’on pourrait draguer à la réception, ça vaut bien 6h de sommeil à ses côtés, non? Au pire, tu fermes les yeux et tu penses à la République!! Commence pas à faire le difficile, il faut que tu penses à mon bonheur un peu aussi et elle je la sens bien comme maman et puis je suis sûre de rester fille unique, elle est ménopausée… Tu vois, j’ai presque eu envie de la séduire moi et puis j’ai pensé à la famille, à nous, à notre bonheur et vraiment à contrecœur, je te la laisse… Et puis c’est elle ou rien parce que les autres dames un peu bien, elles veulent jamais m’adopter. A chaque fois, elles veulent prendre soin de mon petit corps frêle et me donner un peu d’amour et le faire lorsqu’elles en ont plus en stock. Tu vois je suis la victime de toutes ces quadragénaires qui vivent leurs crise en se rabattant sur une petite jeune. Et quand il faut rendre service, il faut rendre service, je pense pas qu’à moi, moi si tu vois ce que je veux dire!!

Écrit par : l'Amazone | 29/11/2006

j'ai des Chanel noires, rectangulaires à branche un peu épaisse... c'était pour avoir un air autoritaire, et finalement ça fait les fait kiffer grave car soit disant ça fait coquine...
Comme quoi les fantasmes des uns génèrent celui des autres aussi!

Écrit par : Frogita | 29/11/2006

Je kiffe!!!
j'ai bien ri merci!

Écrit par : Brav | 29/11/2006

Au ça va pas la peine de narguer avec tes nuits calientes, ça fait tellement longtemps que je ne sais même plus ce que c'est ! Sinon je te rassure c'est bien une légende: ça fait longtemps que je ne suis plus payé, en contre partie je bosse comme un taré. Ca m'empêche pourtant pas de claquer un max de fric tous les mois mais à part ça la vie est belle !

Écrit par : 4largo | 29/11/2006

Il est sympa le JP... :)
première visite... et je suis sous le charme... c l'effet bigleuse peut être :d

Écrit par : caca | 30/11/2006

Frogita : Mais dis-moi nous sommes jumelles de lunettes, alors. Ou nous avons juste toutes 2 bon goût et la classe! C’est pour faire coquine/pétasse que je voulais absolument des lunettes, moi.

Brav : Je te kiffe hypeman!!! T’as pas un bon plan pour ce WE? A ton avis, c’est mieux la Primanotte ou la Pinky Boat ???

4largo : Qu’est ce qui se passe, je te sens un peu à cran niveau SEXE??? Et Mme 4Largo dans tout ça? Ah t’as carrément créé ta boîte ? T’es PDG alors ? Dis t’as la Business Card ?? T’as bénéficié de l’ACCRE ? Si tu veux un conseil de personne fichée à la banque de France comme moi, fais abstraction du – sur tes relevés bancaires comme ça plus tu dépenses et plus t’as l’impression d’être riche. Futée la grande écolière, non ? Et quand les huissiers viennent et ben c’est que c’est la fin de la partie. Game over 4largo!! Bon courage mon petit chou et prends soin de toi…

Caca : Bienvenue et merci. Tu es sous le charme parce que je suis charmante, c’est tout!! JP est plus que sympa, c’est un amour. Merci infiniment Dr Boudon…

Écrit par : l'Amazone | 30/11/2006