Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« J’aurais pu… | Page d'accueil | Je me posais une question... »

17/07/2007

J'ai deux amours: mon pays et Paris...

ça fait deux semaines que je consacre mon vendredi soir à quelque chose d'exceptionnel, qui me fascine même et dont je n'arrive pas à me lasser. Avant, le vendredi soir, je sortais, je voyais mes amis, je draguais, je me faisais draguer, je m'amusais, je jouais, je dînais au restaurant, enfin, je faisais comme vous quoi... Et puis, j'en ai eu marre de ce divertissement Pascalien... J'en ai eu marre de fuir l'idée que j'allais mourir, j'ai voulu me sentir vivre, au contraire....

Alors, j'ai chaussé mes baskets, enfilé ma tenue de course et j'ai couru, couru, couru, à perdre haleine. Courir sans savoir où j'allais. Comme en moto, première à gauche puis à droite puis à gauche, puis (enfin bon, je pense que vous avez compris l'idée...)

Et puis plus, j'avançais et plus je me disais que c'était magnifique Paris quand même. Bêtement, je m'étais habituée au décor sublime de cette ville, et là, j'étais subjuguée par tout ce que mes yeux voyaient: le jardin du Luxembourg, le Sénat, la fontaine Saint-Michel, les quais de Seine, la résidence de Chirac, le Pont-Neuf, le Louvre, les Pyramides, et puis là, mes yeux s'écarquillèrent encore plus à la vue de l'arc de triomphe du jardin des Tuileries, la Tour Eiffel à gauche, la concorde, les Champs-Elysées, la Défense, la grande roue, le musée des arts décoratifs: 360° de bonheur...

Et c'est à ce moment précis que j'ai eu un orgasme occulaire (il est vrai qu'il ne me reste plus que celui ci maintenant mais ma libido ayant pris la fuite aussi, je me contente très bien de celui-là)... Et le pire, c'est que je ne me lasse pas, vendredi soir, j'y suis retournée et j'ai à nouveau ressenti cet éblouissement sans précédent comme lorsque l'on découvre le corps d'une femme pour la première fois, j'ai failli pleurer de bonheur (ou de douleur parce que c'est quand même à 45min de chez moi, cet orgasme. ça fait un peu long les préliminaires, mais bon quand on aime, on compte pas!!!)

Personnellement, j'adore cette expression: "Orgasme occulaire" et si ce n'était pas moi qui l'avait inventé, j'aurais crié au génie mais là, je me contente de le penser très, très fort!!

22:23 | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

J'connais bien ça les orgasmes occulaires ... à chaque fios que je passe devant ma glace ....

J'en ai des frissons rien que d'y penser ! ;o)

Écrit par : Koyotte | 18/07/2007

J'connais bien ça les orgasmes occulaires ... à chaque fios que je passe devant ma glace ....

J'en ai des frissons rien que d'y penser ! ;o)

Écrit par : Koyotte | 18/07/2007

Comme il se la pête le Koyotte... !

Court Forest, court.

Écrit par : 4largo | 18/07/2007

Ca va les chevilles Seb? T'as bien attaché tes pompes au bureau?

Écrit par : Dea | 19/07/2007

@ 4largo : mais c'est ne plus qu'il a de quoi se la pêter .... enfin dans ses rêves ! C'est déjà çà non ?!?

@ Dea : mes chevilles vont bien merci ... d'ailleurs elles ont bien besoin de soleil ....

@ la principale intéressée : Ne me dis pas que c'est tes horairnes qui font que l'on ne te vois plus ici !!!
Oublies pas que c'est toi la Star ici, j'ai l'impression de te piquer ta place !

Alors reprends moi tout ça en main .... et aux pas de course !

Raaaaaahhhhh, la jeunesse .... (enfin c'est surtout 4largo qui devrait dire ça avec son "expérience") (Seb en mode politiquement correct)

Écrit par : Sébastien | 30/07/2007

Non effectivement ce n'est pas à cause de mes horaires mais il fait beau, nous sommes en été et toutes ces piscines qui me tendent les bras, m'éloignent de mon ordinateur...

Peut-être que depuis que j'ai appris qu'il était possible de faire du vélib' sur le périph', je vais pouvoir tenter la francilienne!!

Passe de bonnes vacances Seb et je te charge de faire de gros bisous à 4largo comme à ce point G qui te fait adorer la Lorraine...

Profite de chaque instant...

Écrit par : La principale intéressée | 01/08/2007

En flannant par ici (ben oui il pleut dehors donc j'ai le droit d'être devant mon pc), j'ai aluni sur ton blog et ma fois il me fait sourire alors il fallait bien t'en féliciter dasn l'attente du prochain billet si tu as survécu à ta traversée du périph de Paris harnachée d'un casque de protections genoux et poignets et tout et tout (ça doit être définitivement pas top pour flirter le périph en vélib). Alors à une prochaine lecture (stp si tu peux faire coincider tes billets avec la météo je t'en remercierai car j'aurai des scrupules à aller voir ton blog un jour de grand soleil mais pas le choix poru avoir des nouvelles fraîches).

Écrit par : la fée lée | 06/08/2007

ZORG viens juste d'écrire un post dans lequel il se pose la question du lien entre les plaisirs sportifs et sexuels.
Et bing ! comme par hasard il tombe sur ton post
C'est drole non ?
non !
bon alors ZORG va se coucher

Écrit par : ZORG | 10/08/2007

j'aime l'idée de l'orgasme occulaire ....

Écrit par : La fée | 13/08/2007

j'aime l'idée de l'orgasme occulaire ....

Écrit par : La fée | 13/08/2007