Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La grève vue par l'Amazone ou comment pécho à vélo... | Page d'accueil | L'année 2008 sera exceptionnelle ou ne sera pas... »

18/12/2007

Guadeloupe...

Alors comment cétait la Guadeloupe Stef?

Aussi bien que si la personne que vous aimez le plus au monde allait très, très mal à des milliers de kilomètres de vous et que vous vous efforcez de comprendre comment vous pouvez être assez stupide pour avoir agit ainsi.

 

Alors c'est vrai, il faisait très, très, très beau et chaud: 32°C et seulement 2 à 3°C de moins pour la température de l'eau, des plages de sable fin absolument déserte en cette période, des paysages sublimes, une végétation abondante et différente de celle que nous pouvons observer en métropole, pouvoir faire des siestes crapuleuses dans les plus beaux coins de l'île et me permettre de vraiment me reposer.

7c7b414126ae4e1c94f5202c0d8be2bb.jpg 290da7b18146ae0257848ebc46cbd49c.jpg
7ab2c0a267272b5dd78aba72a47335bc.jpg 4a58a3a8c08bc50785b09cd01b755ba3.jpg 
9e5288d341ed60c9df1cd0f8dc293e6f.jpg e51562f3f38a8fceb58e16dc0019e1a6.jpg
6c94883da16fa2d864478654e9330490.jpg 8f8c5164adff420e6427e251bbd405fd.jpg

Et puis, il y avait Thierry, que j'ai accompagné là-bas et heureusement qu'il était là. il m'a écouté lui parler d'elle, non en fait ne parler que d'elle pendant toute une semaine, comprendre que j'aurais préféré partir avec elle...

 

bf96fe9ca7b403e9e32debaf2b469ddd.jpg  
 

 En fait, ce que j'aurais aimé c'est ça:

J'aurais aimé te retrouver à la Gare.

J'aurais aimé pleurer de joie de te retrouver.

J'aurais aimé te prendre dans mes bras et t'embrasser sur le quai.

J'aurais aimé faire le chemin mes yeux perdus dans les tiens sur la banquette arrière d'un taxi jusqu'à Orly avec toi.

J'aurais aimé me chamailler avec toi pour savoir qui de nous deux allait s'assoir à côté du hublot, tout en sachant pertinemment que je te laisserai la place.

J'aurais aimé passer ces 8h de vol à tes côtés.

J'aurais aimé prendre ta main dans la mienne et ne plus la lâcher jusqu'à l'arrivée.

e4d8acbc7a1975b3d04e4b23c01f05fb.jpg

J'aurais aimé que tu te blotisses au creux de mon épaule pour te reposer.

J'aurais aimé l'idée de te rejoindre dans les toilettes de l'avion, le temps d'un petit câlin.

J'aurais aimé l'atterissage si j'avais pu partager ce moment avec toi.

J'aurais aimé attendre tes bagages.

J'aurais aimé exiger une 207 grise comme voiture de location.

88fc6e1595088f31334e209972392839.jpg  ea9182a53a63bca1fe0a46aeaba7945f.jpg

J'aurais aimé me laisser conduire par toi.

6b8df22dbc9c9a0ffbe5f72765464f4e.jpg

J'aurais aimé t'emmené dans un restaurant typique.

141f93e0a0d9d7c2c066b0336ed8ea76.jpg 7bc9f6b7142af8c626ba93aa934f63b8.jpg

J'aurais aimé te voir heureuse.

J'aurais aimé attendre avec impatience de nous retrouver à l'hôtel enfin seules.

 dd90397bf1c7937f2ae13029a843cbfb.jpg

J'aurais aimé faire fonctionner la climatisation après la nuit très, très chaude que nous aurions passé.

69371560e7707892bb99e198d3354669.jpg

J'aurais aimé que tu me réveilles par l'un de tes doux baisers.

a1fd56f3b54859c0cbf04c6b910e5d8b.jpg

J'aurais aimé que nous nous levions à l'aube pour profiter de la plage absolument déserte et terriblement ensoleillée.

be8eea72dce98851f0545210f9999880.jpg bdb1882c6e55e99b7b31b2ec6cbfcc70.jpg

J'aurais aimé l'idée de te savoir en maillot juste à côté de moi.

J'aurais aimé t'enduire de crème solaire et en profiter (un peu).

J'aurais aimé parler, rigoler, te dévorer des yeux allongées chacune sur nos transats.

J'aurais aimé visiter avec toi le jardin botanique de Deshaies qui fut l'ancienne propriété de Coluche.

6237cae2b4f3dc269297f90a0d4706e0.jpg d555f0c6d747be0dbd2eea4087e67e0c.jpg 
6cfbf90950ef95a76431a55c12a463f4.jpg

J'aurais aimé que l'on fasse le tour de l'île et que l'on s'arrête à chaque fois que j'aurais eu envie de t'embrasser.

J'aurais aimé faire l'ascencion avec toi de la Soufrière.

abeb09c1c9a911119cd7ffd723ad4182.jpg ae095d90d9a1bf8bb0c1611696a39fa6.jpg

J'aurais aimé voir tous les hommes contempler rêveurs tes si loooongues jambes et me dire que pendant ce temps tes yeux étaient sur moi.

J'aurais aimé te regarder nager puis te rejoindre.

 J'aurais aimé te voir lâcher prise sur tout ce qui vient de t'arriver.

J'aurais aimé te voir déguster les meilleurs rhums.

J'aurais aimé louer une moto pour sentir tes mains sur mes hanches.

J'aurais aimé l'idée que ces vacances là resteraient à jamais gravées dans ma mémoire puisqu'elles auraient été passé avec toi.

J'aurais aimé contempler le soleil se coucher tout contre toi.

12fa45559b860ba0566039c03613f726.jpg  e55e73c9f027ccca3f8732ab5642a4ad.jpg

 

Mais mes vacances ont ressemblées à ça:

bb1b34a2bd5f50c3d03d41be669de7ee.jpg 7f6426c32b198ce40b2d06f6cf1a04be.jpg 
c2135bc5eeea06808afe25ae114b6b44.jpg  5f82d93949efde76009d2bd70a280335.jpg
 
Et puis heureusement, il y avait Poèt-poèt junior pour me tenir compagnie:
 
6480384ff0f8eb701e48920aa99a0c62.jpg e61f054092b0aa333a275c07acce7747.jpg 
6445b3771e857de8921f41d3eb2048b2.jpg  79458a89adeb67539dc08933c7b86d89.jpg

21:35 | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Et certains cherchent une définition au mot "amour"! Texte magnifique comme tous ceux qui viennent du cœur de Stéphanie.

Écrit par : LAROUMAN | 18/12/2007

Ahhh la Guadeloupe en décembre... La température de la mer qui te rafraîchit à peine... le rhum qui coule à flot.
C'est quand même pas dégueu.

(Et, si je puis me permettre, à Paris, tu restes tout de même séparé de quelques centaines de kilomètres de ton amour.)

Écrit par : Comme une image | 19/12/2007

J'aurais aimé ne pas lire ce post... et si tu te mettais à juste profiter du bonheur quand il est là ?

Écrit par : 4largo | 19/12/2007

Voilà c'est des vacances comme cela que je recherche !!!

Je suis en vacances vendredi soir ... où est ce qu'on s'inscrit ?

Écrit par : Koyotte | 19/12/2007

> Larouman: que dire de plus que merci? Rien, alors: MERCI Larouman et suis bien contente de te retrouver de nouveau...

> CUI: Sans compter le bronzage (intégral) en décembre qui énerve bien tout le monde et qui constitue à lui seul un élément de drague incontestable. Quand les gens me voient, on dirait qu'ils voient le soleil et sourient systématiquement, ça en est même étonnant. A moins que ce soit mes nouvelles lunettes de vue des ... Dior, cette fois-ci.
(7 000km, c'est quand même plus que 400 et beaucoup moins facile de caler l'aller-retour sur une journée!)
Sinon, toi ça va toujours aussi bien, non?? Tu sais que tu relèves les statistiques de la France entière avec tes 14 rapports par jour avec au moins autant de partenaires... La France compte sur toi CUI...
Dis CUI, ça vient d'où le froid? Les rayons du soleil, ils passent où en hiver?

> 4largo: J'aurais aimé ... ne pas l'écrire!
Parce que pour toi, c'est ça le bonheur: une plage, le soleil et le rhum? Désolée mais pour moi, il manque l'essentiel dans cette description...
Tu vis dans une salle de squash ou quoi? ça fait 5 jours que t'en fais non-stop!!!

> Koyotte: Attention à la fermeture des portes, le TGV n°9247 va partir dans quelques instants. Bon, tu viens, alors? RDV à 13h30 à la gare de Lyon, je t'emmène dans un département où après 4 jours passés là-bas, tu seras tout content de retrouver les 2°C de Paris et puis avec un peu de chance si tu réussis à te faire brûler par le froid, ça fera un peu comme si t'avais des coups de soleil. Sympa, je te laisse même mes billets de train (et te taper Noël avec ma famille), non ne me remercie pas!!
Putain Koyotte mais c'est quoi ton nouveau boulot??? D'où t'es en vacances vendredi soir alors que t'as commencé avant hier? En plus à 2 pas de chez toi? L'ambiance a l'air bien sympa. Mais c'est quand t'as commencé à parler du froid, des "gentils" et du fait que tu ne puisses pas mettre tes (sublimes) chaussures en nubuck que j'ai tout compris. En fait, tu bosses dehors, à Barbès, je présume, tu portes des bottes en cuir noir et tu finis de bosser ce soir parce qu'en fait, tu te laissais pousser la barbe depuis si longtemps pour être l'officiel et unique ... papa-Noël de Tati!!! J'ai bon?!! Dis Koyotte, t'as le pantalon et la veste à carreaux roses???
(Pour les vacances, Thierry part chaque année donc bloques 8 jours en décembre 2008 et je t'arrange ça).


BONNES FETES A TOUS...

Écrit par : l'Amazone | 21/12/2007

Nan ! Je parlais aussi du vrai bonheur. Du bonheur dont tu rêves... je me disais que quand tu le croises, ce serait bien que juste tu le vives... sans te prendre la tête... parce qu'aprés des fois c'est trop tard.

Allez je t'embrasse et à l'année prochaine :-)

Écrit par : 4largo | 27/12/2007

T'as raison 4largo, je ne sais pas profiter de l'instant présent, je suis sans cesse dans l'attente (de mieux, de plus, d'autre chose en tout cas) et forcément, je ne profite pas, par conséquent de tous ces petits moments où je devrais être heureuse; Mais c'est cette exigeance aussi qui me bouscule tous les matins et ne cesse de m'inciter à aller plus loin (et pas forcément dans le bon sens, certes).

Allez 1ère résolution pour l'année 2008: Toujours écouter 4largo!

Passe un bon réveillon et je te présente mes meilleurs voeux

Écrit par : l'Amazone | 31/12/2007