Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Question... | Page d'accueil | Samedi 14 Juin: Open Bar Havana Club »

19/05/2008

La Zone de l'Amazone ferme ses portes...

Tout a une fin et ce blog vient de toucher à la sienne. Baisse de fréquentation, peu ou plus de commentaires et puis surtout plus trop l'envie d'écrire. Alors merci à tous ceux qui m'ont suivi pendant ces presque 2 ans, merci à ceux qui m'ont donné l'occasion de les rencontrer ou d'échanger avec eux et je pense en particulier à: Koyotte, Catherine M., Comme Une Image, 4largo, Lib, Ada et j'en oublie certainement.

A une époque de grandes prises de décisions aussi bien dans ma vie professionnelle que personnelle, ce blog m'apparaît bien superflu et me ramène aussi inévitablement à une personne que j'ai eu l'occasion de rencontrer par son intermédiaire, qui vient de me quitter et que je souhaiterai cette fois-ci oublier. Alors je mets un terme à ce jeu de rôle: Stéphanie/l'Amazone qui depuis quelques temps était rarement drôle. The game is over... Je crois qu'avant d'alimenter ce blog, j'ai ma vie à prendre en main, à écrire, à imaginer, à rêver, à construire mais surtout plus à laisser entre parenthèses comme j'ai pu le faire souvent. Alors, je vais m'investir à 250% dans ma nouvelle vie professionnelle, prendre le temps de digérer une histoire sentimentale qui fut aussi douloureuse qu'extraordinaire avant de pouvoir tenter de tourner la page un jour.

1638410912.jpg 1328943027.jpg

Je vous souhaite bonne continuation à tous et vous remercie de nouveau pour tout ce que vous m'avez apporté tout au long de ces notes par vos commentaires, vos réactions, votre soutien ou votre désaprobation.  

1184513257.jpg

Adieu et MERCI...

17:49 | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Quel coup! Quel choc! Quel malheur! Plus de zone de l'Amazone! Dur de se remettre d'une annonce pareille. J'avais trouvé votre blog totalement par hasard et, dès les premières lignes, j'avais été séduit par votre style, votre esprit de répartie, votre désir de vivre. J'ai été un "accro" de cette zone, même si j'ai été essentiellement voyeur et très peu participant. J'ai suivi vos aventures, vos rêves, vos désirs et vos désarrois. Il est vrai que, depuis plusieurs mois, une inflexion pointait dans les articles. Mais quant à imaginer que le rideau se fermait... Si la décision a été bien réfléchie, s'il n'y a plus d'envie et de plaisir à écrire, il est inutile de demander un petit sursis, une tentative de continuation. Une nouvelle période commence pour Stéphanie la passionnée. J'espère qu'elle profitera bien de la vie dans ce Paris qu'elle aime tant, de sa piscine, des nouveaux amis et amies qu'elle ne manquera pas de se faire et lui feront oublier des moments douloureux, que les lunettes Chanel lui porteront chance dans sa vie professionnelle. Une question pourtant: et ce permis?
Quand, dans sa nouvelle vie, l'Amazone se trouvera parfaitement bien dans sa peau, peut-être nous fera-t-elle l'immense plaisir de nous le faire savoir d'une façon ou d'une autre???
En tout cas, Stéphanie, je vous embrasse beaucoup, beaucoup, beaucoup.

Écrit par : Larouman | 19/05/2008

Je m'associe au commentaire de Larouman, avec un peu moins de pathos. Il est clair que la Zone... n'avait plus la même tonalité depuis de nombreux mois.

Plutôt qu'un adieu, je préfère un au revoir !
Keep the faith, et bonne chance pour tes projets.

Écrit par : Comme une image | 20/05/2008

Bonne et heureuse route.
Heureuse de t'avoir lue.

Écrit par : milla | 23/05/2008

Yo Steph, tu sais que je te comprends ...

Cela fait un moment que je me pose les questions mais je n'arrive pas à me séparer de tous les souvenirs que mon blog m'a permis d'acquérir ... du lien avec tous les gens que j'ai rencontré.

C'est un peu comme avec ses amis d'enfance, il y a un moment où chacun doit prendre son envol, suivre sa voie, personnaliser son chemin.

Même si ces derniers temps, on n'a pas pu se voir, tu es la bonne chose que mon blog m'a apporté, ce qui me fait dire que s'il fallait recommencer, je le ferai ...

Sur ce, file d'ici et profiiiiiiiiiite de la vie Wonder woman !!!!

Écrit par : Koyotte | 26/05/2008

>>> @Koyotte: Tu es aussi l'une des plus belles rencontres de ce blog même si pour des raisons évidentes ma grande soeur (le temps de 3jours et demi!) passe un tout petit peu avant toi. J'aimerai avoir tes certitudes mais là à cet instant précis, je crois que si c'était à refaire, je ne le referais pas. Car s'il m'a valu nombre de bons moments, il y eu ... pas mal de déboires aussi (qu'il ne m'aurait pas du tout dérangé d'éviter!).

Ne t'inquiètes pas pour moi Koyotte car tout va PARFAITEMENT bien, je profite de la vie à 4000% (voire un peu plus encore!) et comme le fredonnait notre illustre représentante de notre répertoire de la chanson française (que je ne citerais pas, pour ne pas ressentir ce sentiment de honte de connaître ces paroles!): "L'ennui n'aura pas sa peau de la petite Amazone - Non la petite Amazone - Non la petite Amazone - N'a besoin de personne - de personne - Dans sa combinaison jaune - Danse, danse sauvageonne - Les batteurs frappent leurs peaux - Pour la petite Amazone"

Merci pour tout Koyotte et je te dis à très bientôt pour un resto...
---------------------------------------------------------------------
>>> @Milla: Merci Milla pour ton témoignage d'affection. Ce fut un plaisir également de te lire et te souhaite le meilleur du monde pour les années à venir...
---------------------------------------------------------------------
>>> @Comme Une Image: J'en suis bien consciente CUI. Car si à une période j'écrivais pour vous, pour vous amuser, depuis un certain 14 février 2007, j'ai commencé à écrire pour moi et sur Catherine M. à 99,99% des cas et je comprends bien que ce devait être loin d'être passionnant de nous voir nous déchirer toutes les semaines voire tous les 15 jours au mieux comme un runing gag un peu... Merci pour ta lecture assidue pendant ces 22mois et te présente tous mes souhaits de bonheur et de réussite pour la suite... Merci CUI
---------------------------------------------------------------------
>>> Larouman: MERCI - MERCI - MERCI. Vous êtes célibataire? Si oui, que diriez-vous d'unir nos célibats?!! Je me retire parce que j'ai besoin de faire le point et puis certainement aussi pour mieux revenir: un retour en fanfare avec mes lunettes Dior, le permis moto en poche et la moto, une nouvelle compagne et tout mon bonheur à partager avec vous. Je suis sur le chemin en tout cas. Je vais incroyablement bien et porte à merveille d'ailleurs ce signe ostentoire de bonheur total: un sourire à titiller mes 2 lobes d'oreilles, une envie de profiter de chaque seconde, de saisir chaque occasion, de mordre la vie à pleine dents à chaque instant, d'aller au bout de mes rêves et ne laisser rien ni personne venir entraver mon bonheur.

Un petit point sur ma vie depuis que la zone a fermé ses portes:

- Sur le plan sentimental: Même si elle ressemble un peu à une plage de Normandie un soir d'hiver en ce moment. Je me sens particulièrement bien. Et en profite d'ailleurs pour lancer un petit appel du pied à toute jeune demoiselle qui passerait par ici: "Jeune femme bien sous tous rapports cherche une femme (ou homme d'ailleurs) prêt(e) à s'engager dans une relation stable et à unir nos foyers fiscaux respectifs avant le 17 juin si possible!. Non, je cherche juste une femme disponible, qui sache ce qu'elle veut qui habite au plus à 5km de chez moi et qui ne réponde pas à mon amour par son indifférence, éventuellement charmante et séduisante mais je préférerais qu'elle soit éminemment cultivée et qu'elle ait des rêves plein la tête...

- Sur le plan sexuel: (notez le progrès, je réussis à faire la distinction entre vie sentimentale et sexuelle!) On dirait plus une plage de Bretagne, un matin d'été. Des aventures passées ressurgissent dans ma vie à la vitesse grand V et puis il y a aussi toutes les rencontres organisées par mes ami(e)s avec des beeeeeeeeeelles demoiseeeeeeeeelles et dont certaines ont pu se révèler être très ... intéressantes!!

- Avec mon surlocataire: Chose exceptionnelle, nous réussissons à avoir une conversation de 3 minutes sans nous insulter, ni nous menacer!

- Professionnellement: C'est le top. Je (re)découvre tous les bons côtés de mon boulot et ai appris qu'une heure de mon temps valait la modique somme de...40€! Du coup, je travaille 22h/24. Et j'aime ça... 2009 sera l'année de l'ISF ou ne sera pas!!

- Amicalement: Ayant retrouvé ma joie de vivre et des revenus très "bling-bling". Je m'éclate (pdt mes rares moments de disponibilités -sic) et profite pleinement des terrasses ensoleillées du Fouquet's au Marais, où je ne cesse de boire à ma jeunesse, à ma liberté, et puis aussi à la vie, à vous, à celles et ceux que j'ai aimé, à celles que j'aimerais, et puis à la dame qui passe, oh et puis aussi au monsieur, il n'y a pas de raison! Je crois que je viens de me rendre compte que j'ai les meilleurs amis au monde et que j'aurais été bien bête de les quitter pour travailler au Havre. C'est d'ailleurs leur avis que j'ai suivi et pour eux que je suis resté ici. Ils ont autant besoin de moi que moi d'eux et je dois bien reconnaître que je leur voue à tous une admiration sans limite et un amour passionné.

Et enfin seul point (un peu) négatif au tableau:

- Motocyclettement: Après avoir passé avec succès les 2 premières épreuves sur 4 du permis de conduire moto. Pour 1/10ème de trop, je me suis vu: ELIMINEE. Arghhhhhhh! Un malheureux dixième de seconde, je sais pas si vous vous rendez compte, c'est rien 0,1 seconde c'est même pas le temps pour appuyer sur le chronomètre. Et ce petit dixième de seconde me vaut tout de même: 285€!!! ça fait cher la seconde moi, je vous le dis... La prochaine fois je prendrais mes lunettes Dior ou Chanel pour qu'elles assistent à mon succès et penserais à retirer mon téléphone de ma poche pour ne plus me laisser déstabiliser cette fois-ci quoique la prochaine fois la personne qui m'a appelé à ce moment a peu de chance de me rappeller à moins qu'elle ne cesse de bouder comme un bébé (à bonne entendeuse!)


Voilà, voilà Larouman, ce fut un plaisir de te distraire et en particulier de te lire. Tes commentaires furent à chaque fois une source de joie immense pour moi et en particulier mon ego. Alors merci pour tout, merci pour toi. Et si jamais vous connaissez une beeeeeelle demoiseeeelle (un peu lesbienne) qui souhaiteraient profiter de mes caresse sans malentendus, de mes bras sans promesses et de mon affection sans limites, surtout n'hésitez pas c'est gratuit jusqu'à la fin du mois!!

Je vous dis à bientôt Larouman certainement ailleurs mais avec le même enthousiasme qu'à mes débuts et vous remercie de nouveau et vous embrasse très tendrement...

Écrit par : l'Amazone | 01/06/2008

J'aurais voulu écrire un commentaire avant la fermeture de ton blog. J'avais repris l'historique depuis ta premiere fermeture, et essayais de trouver tant bien que mal un peu de temps tout les jours pour remonter le fil chronologique. Malheureusement par manque de rapidité j'ai encore manqué ce rendez vous, mais je tenais à te remercier pour tout le plaisir que j'ai pu prendre à te lire et tous ces sourires que tu as réussi à arracher à mes matinées de travail.
C'est avec grand plaisir que j'espère avoir un jour l'occasion de partager un verre ensemble.
Profite bien de la vie
gros bisous
un mari qui t'a tant aimé

Écrit par : yoann | 10/06/2008

OooooOoooooohhhhh mon mari! Si vous saviez comme j'ai été heureuse de lire votre message comme tous vos commentaires précédents d'ailleurs. J'ai adoré écrire à l'époque des Chanel en pensant à vous, à essayer de vous imaginer, de voir sur quel point vous alliez choisir de rebondir. C'est dommage d'ailleurs que vous n'écriviez pas, vous avez un vrai style, un humour qui fait mouche à chaque fois et je voue avoue que j'aimerai bien entamer mes matinées de travail par la lecture de vos péripéties. Si vous en êtes d'accord, je peux même vous laissez ce blog, vous le souhaiteriez?

Même si j'aurai préféré partager une déclaration d'impôt avec mon mari et comme il me semble que vous êtes vous même marié, tant pis pour mon foyer fiscal et ce sera avec le plus grand plaisir que je vous retrouverai autour d'un verre ou d'une table. Ce qui me permettrait de vous remercier pour tout ce que vous m'avez apporté ici comme par vos e-mails. MERCI YOANN. Et je vous promets la publication d'une toute dernière note très prochainement pour un départ en fanfare...

Écrit par : l'Amazone | 11/06/2008