Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2010

Cher Papa-Noël,

Petit Papa Noël,

Cette année, je ne veux pas de cadeau mais une chose toute simple, alors s'il te plaît concentre toi bien sur ma demande et si tu es d'accord, aide-moi à construire ce qui me manque le plus: une vie banale. Tu vois, c'est rien d'exceptionnel, j'aimerai juste ce que tout le monde, de l'illétré au fervent militant du FN, réussit à bâtir: simplement trouver une femme que j'aime et qui m'aime (même un tout petit peu, j'ai arrêté d'être exigeante pour devenir lucide, de toute façon), pouvoir vivre avec elle, avoir des enfants, des projets communs, quelques crises de couples pour agrémenter tout ça. Tu vois même pas une petite Z4, un loft à St Germain des Prés ou même une moto à te réclamer...

3d5f94c67be2c75d10b27c2511fa663e.jpg

Ah si, j'ai juste une autre toute petite requête, est-ce que tu peux faire en sorte que mon entretien de lundi prochain se passe super bien, à tel point que ben, ce serait moi qui obtienne le poste, parce qu'il me plaît vraiment beaucoup celui là et que j'y arrive  plus avec celui que j'ai maintenant. Tu peux même faire un échange si tu veux, je le laisse avec plaisir mon job parce que même avec tous ses avanntages, j'arrive pas à ne pas y aller chaque matin à reculons...

Mais ce qui compte le plus, c'est vraiment ma première demande, je compte vraiment sur toi. Et puis, tu sais même si t'es ridicule dans ton pyjama rouge et blanc et ben, rappelle toi que je ne me suis jamais moquée de toi et que je t'ai même défendu au CP quand le petit Julien criait sur tous les toits que tu n'existais pas, qui c'est qui t'a défendu, hein??

170d18ae88c66f909a197fb6b0b72e36.jpg

Pour t'aider, c'est cette vie là dont je rêve alors si tu peux faire ne serait-ce qu'un petit quelque chose, fais le, je t'en prie. Et comme mon idole du moment : Beurboy, le fait bien mieux que moi. Le 24 décembre si tu peux glisser cette vie là, dans mes petits souliers (enfin, t'oublieras pas de remplacer "Rodolphe" (sinon, j'ai déjà Sébstien pour ça!) par une femme peu importe son prénom, sa taille, la couleur de ses yeux, son âge, son passé, sa profession mais une femme douce, tendre et aimante, c'est tout ce que je te demande...)

Copie de la note:

Une journée ordinaire par Beur Boy

Jeudi 25 Novembre 2021(NDLA: Note de l'Amazone, si tu pouvais le faire avant, je n'y vois ABSOLUMENT aucun inconvénient, bien au contraire!). 6h13. Je suis tiré du sommeil par le talkie du bébé. Mes yeux s’ouvrent sur ce plafond qui m’est désormais familier. La petite est réveillée et elle gazouille bien fort. Je n’ai qu’une envie : refermer les yeux mais ta voix grave ne me laisse pas le choix. Chéri, c’est ton tour.

J’essaie de me lever mais tu as le bras sur moi. Tu me gênes exprès parce qu’après tout ce temps tu ne sais toujours pas réclamer un bisou autrement. Je me tourne vers toi. Je pose ma main sur ta joue, te regarde dans les yeux et me lève sans te le faire. Tu rigoles. Tu aimes quand je te résiste. Rendors-toi.

Je sors de la chambre. A côté, Hugo dort toujours. Quels jolis rêves mon petit ange est-il en train de faire ? Dans la chambre en face, ma petite chanteuse s’amuse tranquillement. Hana ! Bah alors ma petite fleur (hana = fleur en japonais), on réveille ses papas ! Aller viens on va préparer le petit déjeuner. Ouh tu es de plus en plus lourde toi.

Hana adore me tirer les cheveux. J’ai toujours peur de tomber avec elle dans les escaliers. A 37 ans je ne me suis toujours pas débarrassé de mon côté Susan. C’est affreux. Ma petite puce va se mettre sur sa chaise, comme une grande avec son biberon. Je m’assure que la porte de la cuisine soit fermée pour le bruit. Je déteste quand il la laisse ouverte et il le sait. Alors je montre l’exemple.

Je m’active dans la cuisine car ils ne vont pas tarder à descendre. La table est posée. Le lait, les céréales, la confiture, le beurre. Ah oui, je dois encore faire le café. Il est le seul à en boire mais il adore qu’on lui fasse. Et ce qu’il adore aussi c’est se moquer de moi parce que je prends encore des Rice Krispies chaque matin.

Un peu moins de sept heures. La porte s’ouvre. Hugo et son papa arrivent, douchés et habillés. Avec Rodolphe, on s’organise pour éviter tout retard. Aujourd’hui, il a une réunion importante assez tôt et je dois voir mon éditeur. L’une de mes illustrations ne lui plaît pas. Alors qu’eux sont déjà prêts, ma petite fleur et moi sommes tout simplement… “endormis”. Hugo n’aime pas quand je pique et ça s’entend. Quel petit démon !

J’apprécie ces moments. Nous sommes tous à la même table, Hugo adore imiter son père et faire tout comme lui. Je suis jaloux. Dieu faîtes en sorte qu’Hana préfère m’imiter moi plus tard. Rodolphe s’occupe d’Hana. J’ai toujours aimé le regarder lorsqu’il ne fait pas attention. Il n’aime pas çela encore aujourd’hui. Je me rappelle que c’est ce trait de caractère qui m’avait fait craquer la première fois. Il m’avait carrément interdit de le regarder. C’est loin et si proche. Perdu dans mes pensées il me rappelle à l’ordre. Arrête de me pincer ! Aller ma chérie, c’est à notre tour d’aller nous préparer.

C’est en l’habillant que je m’étonne chaque jour à quel point Hana grandit vite. Et dire qu’elle va bientôt avoir un an. Des mains m’enlacent et me tirent vers l’arrière. Hugo est devant la télé, mais j’avais envie de te sentir. Rigole rigole je ne suis pas encore douché. Tu veux venir avec moi ? Je mets Hana dans son parc et je te rejoins tout de suite.

Le carrelage de la douche est froid. Je déteste passer après quelqu’un. Mais il va me rejoindre. Je le connais, il va éviter de se mouiller, m’exciter et me laisser en plan. Pas cette fois, il va passer à l’eau, parole de mari excité ! Je me mets sous l’eau. Il frappe à la porte. Quel con ! La porte de la cabine de douche s’ouvre et il se faufile derrière moi. Mais tu es à poil ?!

Il me tient dans ses bras avec force, force que je ressens aussi contre le bas de mon dos. Coquin il ne nous reste qu’une demi-heure avant de partir. Une demi-heure c’est amplement suffisant. Et chose promise chose due. La buée sur les vitres n’était pas due à la vapeur mais à nous. Toujours dans ses bras. A quoi tu penses ? Dans une semaine c’est ton anniversaire. Qu’est-ce qui te ferait plaisir ? Tu sais ce que je désire, tu l’as toujours su. Je veux un miracle.

Douchés. Calmés. Essuyés et habillés, c’est l’heure. Tu accompagnes Hugo à l’école ? Oui mais n’oublie pas là réunion parents-professeurs. Ok si tu rentres assez tôt pour me prendre Hana. Mais tu emmènes Hana chez ton éditeur ? Oui, elle l’adore. Elle a détesté ma dernière idée mais Hana elle l’adore ! Je ne me lasse pas de nos dernières mises au point devant les voitures.

Devant la voiture de Rodolphe, je fais mon énorme calin à Hugo et lui arrache une promesse. Tu ne tireras pas les cheveux de ta maîtresse. La semaine dernière, Hugo n’avait pas apprécié que sa maîtresse lui confisque un jouet. Ce trait de caractère, cela vient de chez moi. Promis papa. Rodolphe me presse. Il fait un bisou à Hana et m’embrasse avant de partir.

Aller, à nous ma princesse. Je compte sur toi pour attendrir mon éditeur pour qu’elle accepte mon dernier livre sans modifications. La honte, je suis déjà en train de la prostituer.

Dans la journée, j’aurai le droit à deux sms de Rodolphe dont un “passe prendre un film pour ce soir, je m’occupe du reste.” Pas de “je t’aime” mais il le pense tellement fort que je le vois écrit. J’aurai le droit également à un appel de l’école. Hugo a encore tiré les cheveux de Mme Haruna. Ca va barder lors de la réunion. Mon éditeur m’a finalement demandé de retravailler deux dessins et une page contre trois à la base. Ma chérie tu es la meilleure. Et une chute ridicule dans l’escalier - seul heureusement -.

Et là maintenant, Hana et Hugo sont couchés. Et Rodolphe et moi sommes devant le film que j’ai choisi. Inutile de me demander lequel, c’est un vieux film sorti en 2009. Popcorn et champagne s’il vous plait. Et évidemment s’il n’est pas sage pendant le film, dernière séance dans la chambre.

Et demain ? Le même bonheur, inch’allah.

Ceci sera une histoire vraie. Les noms des personnages ont été changés pour respecter l’anonymat de mes futurs enfants ainsi que l’identité de mon futur mari. Que Dieu se dépêche de me l’envoyer "

16/11/2010

Hey, mais c'est ce soir...

A l’occasion des 5 ANS de Pinkyboat
et de la 20ème de la Ménagerie !

Procédure d’embarquement
Dès 23h
Tenue de soirée exigée !
(La direction se réserve le droit d’entrée).

Enregistrement de votre identité à l’accueil par notre Hôtesse Lysa qui vous remettra votre passeport.

Enregistrement de vos bagages au vestiaire.

Embarquement à bord de la mezzanine privée PINKYBOAT 5 ans. C6LIA & Angel vos hôtesses seront à votre disposition tout le long de votre voyage et auront le plaisir de vous offrir un délicieux cocktail Cointreau Politan entre 23h & minuit.

Le commandant et son équipage vous souhaitent une excellente et inoubliable soirée !
Ps : Pas de panique si vous croisé des tigres, c’est normal ! Différentes surprises et distractions tous le long de votre voyage avec le cirque PINDER et SEXYFLOWER.

Merci d’avoir choisi PINKYBOAT




WORLD PLACE Champs Elysées.
32/34 rue Marbeuf
Paris 8ème.
M° Franklin Roosevelt.
Service voiturier – Parking privé & sécurisé.


www.pinkyboat.com