Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2007

Le Pull-Over Rouge...qui en fait est kaki...

Si vous travailliez avec moi, vous auriez pu assister à ça, hier matin:

Un collègue (que nous appellerons Nicolas, oui je sais, je fais une fixation sur ce prénom!): Pourquoi tu souris? Toi t’as encore baisé ou t’es allée nager, non?

Moi : Non, non, ni l’un (malheureusement!), ni l’autre. Si je souris, c’est à cause de ton pull qui m’intrigue. C’est ta grand-mère qui te l’a tricoté pour tes 8 ans?

Nicolas : Qu’est-ce qu’il a mon pull? Il est très bien… Je trouve même que ça met en valeur mes beaux yeux bleus dont tu raffoles tant…

Moi : fantasmes, fantasmes, j’avais même pas remarqué que t’avais les yeux bleus, tu vois! Avec le kaki de ton pull, c’est presque une agression visuelle que j’ai même pas la force de poser le regard sur toi. Mais cela dit, tu peux toujours vendre un œil et t’offrir une nouvelle garde-robe ailleurs que chez Damart. C’est les soldes chez Damart ou quoi? Toute la collection 1923 à moitié prix? A moins que ce soit un hommage à l’Abbé Pierre, tu l’as eu pour 1€20 à Emmaüs?

Nicolas : Non, c’est ma copine qui me l’a offert.

Moi : Ah oui, je comprend mieux. Ce pull, c’est un peu comme un antivol, elle t’aurait gravé: «Propriété privée», ça aurait été pareil. Tu vois, avec cette couleur là, elle sait qu’elle peut te laisser sortir tranquille. Au pire, si t’as l’air un peu triste, un SDF te donneras peut-être une petite pièce!! Tu sais que c’est pas mon genre mais je vais être obligée de sévir (là, j’ai mis mes Chanel, je trouve que ça fait plus la femme dominatrice qui privatise les Chandelles pour chacune de ses soirées!). Tu n’es pas que Nicolas pendant tes horaires de travail, tu représentes la boîte. Le port de ce pull est une faute grave. Je me vois donc dans l’obligation de te dresser ton 1er avertissement vestimentaire et au 3ème, tu sais ce qu’il arrive, hein?!! C’est le relooking!!!

Nicolas : Oh non, pitié pas Evelyne Thomas!!

Vous aimeriez bien travailler avec moi, n’est-ce pas???

 

(PS: Pour Yoann, un énorme merci...)